mis à jour le

Quand un soulèvement en appelle un autre !

L'Egypte s'enlise dans la crise. Au moment où les Frères musulmans ont appelé à un soulèvement, la mort circule, sans qu'il ne pointe à l'horizon, le moindre signe d'un apaisement quelconque. Pas plus tard qu'hier, 8 juillet 2013, tôt dans la matinée, alors qu'une bonne partie des habitants de la capitale, le Caire, se débattait dans les bras de Morphée, il s'est produit un évènement dramatique, à la limite du supportable. 16 à 42 personnes, c'est selon, ont été fauchées mortellement par les balles des (...) - Point de vue

Sidwaya

Ses derniers articles: Mise en place du Sénat : le président du Faso rencontre l'Eglise protestante  Rwanda : au moins un mort dans une attaque  Egypte : le procès de Moubarak ajourné au 19 octobre