mis à jour le

Le pouvoir intérimaire en Egypte va enquêter sur les violences

LE CAIRE (Reuters) - Les autorités provisoires en Egypte ont exprimé lundi leurs "profonds regrets" après la mort de dizaines de personnes la nuit précédente au Caire. Dans un communiqué repris par l'agence de presse officielle Mena, le pouvoir mis en place après la destitution mercredi du président Mohamed Morsi par l'armée impute les affrontements de la nuit passée à une tentative d'assaut contre le siège de la Garde républicaine. ...


Yahoo! Actualités

Ses derniers articles: Les familles des otages du Niger retenus depuis 3 ans manifestent  Marche symbolique  Egypte: le procès de Moubarak ajourné au 19 octobre 

pouvoir

AFP

Ethiopie: le Tigré défie le pouvoir fédéral avec des élections

Ethiopie: le Tigré défie le pouvoir fédéral avec des élections

AFP

Alpha Condé, l'ex-opposant historique qui ne veut plus lâcher le pouvoir

Alpha Condé, l'ex-opposant historique qui ne veut plus lâcher le pouvoir

AFP

Les voisins du Mali insistent sur le retour des civils au pouvoir après le putsch

Les voisins du Mali insistent sur le retour des civils au pouvoir après le putsch

Egypte

AFP

Coronavirus: bloqués depuis mars, des Gazaouis peuvent enfin retourner en Egypte

Coronavirus: bloqués depuis mars, des Gazaouis peuvent enfin retourner en Egypte

AFP

Le coronavirus, terreur des familles de détenus en Egypte

Le coronavirus, terreur des familles de détenus en Egypte

AFP

Coronavirus: premier décès en Afrique, un touriste allemand succombe en Egypte

Coronavirus: premier décès en Afrique, un touriste allemand succombe en Egypte

violences

AFP

Présidentielle en Guinée: le principal opposant pointe le risque de violences ethniques

Présidentielle en Guinée: le principal opposant pointe le risque de violences ethniques

AFP

Record de violences contre les humanitaires en 2019, selon l'ONU

Record de violences contre les humanitaires en 2019, selon l'ONU

AFP

Présidentielle en Côte d'Ivoire: cinq morts dans les violences

Présidentielle en Côte d'Ivoire: cinq morts dans les violences