mis à jour le

Jean-Pierre Fabre sur le Togo : «Blaise même avait conseillé au pouvoir d’habiller au moins les choses»

La  méprise est suffisamment révélatrice pour ne pas être relevée. L'après-midi du mercredi 3 juillet  2013, nous avions rendez-vous avec Jean-Pierre Fabre, le président national de l'ANC (Alliance nationale pour le changement), mais c'est devant le siège de... l'UFC que le taximan, qui prétendait pourtant connaître les lieux, s'immobilise. Il faut se renseigner de nouveau, faire demi-tour et repartir dans le sens opposé. 30 minutes de retard. Dans cette impasse du quartier Kodjoviakopè où il loge, le maître des lieux  nous accueille, flanqué du fidèle  Michel Dupuis, secrétaire national à la communication de l'ANC, née, rappelons-le, de la scission avec l'UFC quand Gilchrist Olympio s'est rapproché du régime togolais. «Nous sommes partis avec le parti», lance, chiffres à l'appui, notre interlocuteur, pas avare en piques à l'endroit de ses anciens camarades. Mais ce n'est pas le sujet du jour. Après des mois et des mois de tension au cours desquels le débat politique se menait dans la rue,  l'opposition avait finalement consenti, fût-ce en traînant les pieds, à prendre le train électoral en marche en déposant des listes. Qu'à cela ne tienne, alors que  la campagne électorale pour les législatives du 21 juillet prochain devait s'ouvrir 48  heures plus tard, l'un des chefs de file du Collectif sauvons le Togo (CST) entretenait toujours le mystère sur sa véritable participation au scrutin.

L'Observateur Paalga

Ses derniers articles: Algérie: c'est Bouteflika lui-même qui organise la détestabilisation  Et maintenant les émeutes du courant  Sommet Afrique-Etats-Unis: les moutons noirs de Washington 

Togo

AFP

Législatives sans heurts au Togo

Législatives sans heurts au Togo

AFP

Législatives sous haute tension au Togo

Législatives sous haute tension au Togo

AFP

Togo : trois morts dans des heurts avec les forces de l'ordre (opposition)

Togo : trois morts dans des heurts avec les forces de l'ordre (opposition)

mème

AFP

Au Mozambique frappé par le cyclone Idai, les rescapés dorment

Au Mozambique frappé par le cyclone Idai, les rescapés dorment

AFP

Le Gabon, gouverné par la même famille depuis plus de 50 ans

Le Gabon, gouverné par la même famille depuis plus de 50 ans

AFP

Le Gabon, gouverné par la même famille depuis plus de 50 ans

Le Gabon, gouverné par la même famille depuis plus de 50 ans

pouvoir

AFP

Algérie: vendredi test pour les initiatives du pouvoir

Algérie: vendredi test pour les initiatives du pouvoir

AFP

Algérie: le pouvoir veut convaincre

Algérie: le pouvoir veut convaincre

AFP

Algérie: les annonces de Bouteflika, ni "recul" du pouvoir ni "victoire" de la rue

Algérie: les annonces de Bouteflika, ni "recul" du pouvoir ni "victoire" de la rue