mis à jour le

Mopti : DES MAGASINS BIEN GARNIS

L'approvisionnement du pays en denrées de première nécessité tel que le riz, le sucre, l'huile et le lait à la veille du mois de ramadan, un des moments de grande consommation de ces produits, occupe une place de choix dans l'agenda des pouvoirs publics. C'est dans cette optique que s'inscrit la visite jeudi et vendredi par le tout nouveau ministre du Commerce et de l'Industrie, des entrepôts de certains grossistes du pays à Mopti après celle de Bamako.

La délégation ministérielle, accompagnée du gouverneur de région, Ibrahim Hamma a visité jeudi l'ensemble des magasins de Mopti et de Sévaré, avant de rencontrer le lendemain les opérateurs économiques de la Venise malienne pour échanger sur les préoccupations de l'heure.

Les visites ont concerné les magasins de stockage du Grand distributeur céréalier du Mali (GDCM) de Modibo Keïta, ceux du Grand grenier du bonheur (GGB) de  Bakorè Sylla, de la Société Mamadou Yattassaye et frères (SOMAYAF), la représentation de la Société Draméra et frères (SODRAF) et celle des établissements Assan Kouma.

Les magasins de GDCM en plus des camions qui attendaient d'être déchargés, contenaient au moment du passage de la délégation un stock de 62 tonnes de sucre et 9.454 tonnes de riz. Dans les trois entrepôts de SOMAYAF la délégation a noté un cumul de 1.050 tonnes de sucre et 86 tonnes d'huile.

Dans les différents magasins de Bakorè Sylla, la disponibilité de stocks est de 1.280 tonnes de sucre, 135 tonnes d'huile et 1.700 tonnes de riz avec des camions qui attendent d'être déchargés Au niveau de la SODRAF on note 900 tonnes de riz, 20.000 litres d'huile et 280 tonnes de sucre. Dans les succursales des établissements Assan Kouma, le stock en riz est estimé à 2.200 tonnes.

Au cours de la rencontre avec les opérateurs économiques, le gouverneur de région a fait le point de la situation alimentaire de la région caractérisée par un excédent céréalier de la production locale pouvant couvrir une période de 14 mois de consommation.

Le ministre a salué les efforts multiformes consentis par les acteurs du secteur pour désamorcer les effets de la crise que vient de subir notre pays. Aux multiples préoccupations posées dont l'appui de l'Etat, le ministre a donné des réponses idoines aux commerçants tout en leur demandant de respecter les accords avec le gouvernement. C'est un Tiénan Coulibaly rassuré contrairement à la rumeur qu'il ne se pose aucun problème d'approvisionnement des régions du nord à partir de Mopti.

« La visite nous a permis de constater que Mopti est très bien approvisionné et que les grossistes de cette ville sont en très bon rapport avec leurs clients habituels de Douentza, Tombouctou et Gao et Kidal qui s'approvisionne à partir de la capitale des Askia. Je retourne à Bamako très satisfait de la tournée qui m'a permis de constater de visu qu'il n y aura pas de rupture dans l'approvisionnement ni de flambée de prix » a souligné Tiénan Coulibaly.

D. COULIBALY

AMAP – Mopti 

 

L'essor

Ses derniers articles: Mopti : Transport de viande, un casse-tête sanitaire  Promotion de la femme : RACHELLE DJANGONE MIAN S’EN VA  Sécurité alimentaire : DES CEREALES A 

Mopti

AFP

Mali : 72 morts dans l'accident de pirogue dans la région de Mopti

Mali : 72 morts dans l'accident de pirogue dans la région de Mopti

La Rédaction

Mopti : Transport de viande, un casse-tête sanitaire

Mopti : Transport de viande, un casse-tête sanitaire

La Rédaction

Mopti : A COUTEAUX TIRES

Mopti : A COUTEAUX TIRES

magasins

LNT LNT

Le téléphone portable de plus en plus utilisé dans les magasins

Le téléphone portable de plus en plus utilisé dans les magasins

Actualités

Du lait turc, à proche date de péremption, atterrit dans nos magasins

Du lait turc, à proche date de péremption, atterrit dans nos magasins

Actualités

Du lait turc, à proche date de péremption, atterrit dans nos magasins

Du lait turc, à proche date de péremption, atterrit dans nos magasins