mis à jour le

Assurance maladie obligatoire : LE BON TEMPO A KAYES

La caisse malienne de sécurité sociale a collecté pendant le premier trimestre 2013 plus de 72 millions de Fcfa de cotisations AMO prélevées sur les salaires des 1679 assurés enregistrés au compte de la fonction publique des collectivités

Le retour en grâce de l'Assurance maladie obligatoire (AMO) est une réalité. Les assurés continuent de bénéficier des soins et des médicaments dans les structures soins et les officines pharmaceutiques conventionnées à l'assurance maladie obligatoire.

Pour avoir le c½ur net sur la mise en ½uvre de l'AMO, le ministre du Développement social, de la Solidarité et des Personnes âgées, le Dr Mamadou Sidibé, a effectué du 4 au 5 juillet derniers une mission de suivi de ces régimes de protection sociale dans la région de Kayes. Il a pu apprécier le parcours de l'assuré AMO dans les établissements de soins, la qualité de l'offre de soins, les acquis de l'AMO mais aussi les petites insuffisances dans le processus d'immatriculation, la lenteur dans la délivrance des cartes d'assurés et le retard dans le paiement des prestations réalisées par les structures conventionnées.

Partout où il est passé le Dr Mamadou Sidibé a enregistré des témoignages de satisfaction des assurés et des prestataires sur la mise en ½uvre de ce régime de prise en charge du risque maladie pour les fonctionnaires et autres travailleurs régis par le code du travail. Il faut rappeler que l'AMO est complétée par le régime d'assistance médicale (RAMED). Ce dispositif est destiné à la prise en charge des seuls indigents reconnus comme tels par les collectivités.

Le Dr Mamadou Sidibé a fait le tour des structures de son ressort impliquées dans la mise en ½uvre de l'assurance maladie et de quelques établissements de soins, officines pharmaceutiques et laboratoire conventionnés au régime. A la direction régionale de la Caisse malienne de sécurité sociale (CMSS), les dossiers d'adhésion et de ré-adhésion attestent du regain d'intérêt pour l'AMO dans la région. La caisse a collecté plus de 72 millions de Fcfa de cotisations AMO pendant le premier trimestre 2013. Ces prélèvements ont été opérés sur les salaires des 1679 assurés enregistrés au compte de la fonction publique des collectivités.

Au niveau de la direction régionale de l'Institut national de prévoyance sociale (INPS), les immatriculations des adhérents continuent aussi avec quelques difficultés. Mais au niveau de cette direction régionale, il existe un centre médical inter entreprises (CEMIE) qui réalise aussi des prestations dans le cadre de l'assurance maladie obligatoire.

Rappelons que la CMSS et l'INPS sont des organismes gestionnaires délégués (OGD) de la Caisse nationale de l'Assurance maladie (CANAM) : la structure chargée de la gestion de l'AMO dans notre pays.

Le ministre s'est rendu à la direction régionale du développement social (DRDS). Cette structure doit mener les enquêtes sociales pour établir l'indigence d'une personne. Cette enquête est effectuée à la demande de la personne auprès des collectivités locales. C'est après que les collectivités peuvent délivrer le certificat d'indigence, afin que la personne bénéficie d'une prise en charge par le RAMED en cas de maladie. Le ministre a aussi visité l'hôpital régional Fousseyni Daou de Kayes où il a pu s'assurer du circuit du malade assuré.

Les centres de santé communautaire de Lafiabougou et de Khasso sont des modèles de réussite, à en croire les responsables de la région. Ces deux établissements sont engagés dans la mise en ½uvre de l'AMO. Les responsables du premier ont exprimé un souci de remboursement des prestations dans le délai fixé par la loi 15 jours pour les officines pharmaceutique et 30 jours pour les établissements de soins. Le ministre a rappelé la nécessité et l'urgence de trouver des réponses adéquates à la problématique particulière des Cscom qui ne peuvent se permettre d'attendre un délai de remboursement assez long.

Au centre de santé de référence (Csref) le médecin chef a rappelé la disponibilité d'un stock important de médicaments au niveau du dépôt répartiteur du cercle destiné à approvisionner les Cscom.

Le ministre, accompagné des premiers responsables des deux régimes de protection sociale, Ankoudio Luc Togo de la CANAM et Mme Zouré Fadimata Maïga de l'ANAM et d'autres collaborateurs, a aussi partagé les préoccupations des acteurs impliqués dans la mise de l'AMO et du RAMED. Les échanges ont permis de rassurer les prestataires. Le

Dr Mamadou Sidibé a aussi profité pour remettre les cartes AMO de certains assurés.

B. DOUMBIA

L'essor

Ses derniers articles: Mopti : Transport de viande, un casse-tête sanitaire  Promotion de la femme : RACHELLE DJANGONE MIAN S’EN VA  Sécurité alimentaire : DES CEREALES A 

assurance

Kenya

Takaful, l'assurance agricole halal

Takaful, l'assurance agricole halal

AFP

Kenya: satellites de la Nasa et assurance halal protègent le bétail

Kenya: satellites de la Nasa et assurance halal protègent le bétail

Lemag

Wafa Assurance renonce à l’achat de Solidarité Africaine d’Assurance à cause d'un incendie

Wafa Assurance renonce à l’achat de Solidarité Africaine d’Assurance à cause d'un incendie

maladie

AFP

L'albinisme, maladie génétique taxée de sorcellerie en Afrique subsaharienne

L'albinisme, maladie génétique taxée de sorcellerie en Afrique subsaharienne

AFP

Niger: le noma, épouvantable maladie de la misère et de la malnutrition

Niger: le noma, épouvantable maladie de la misère et de la malnutrition

AFP

Une "mystérieuse" maladie fait 17 morts dans le sud-ouest du Nigeria

Une "mystérieuse" maladie fait 17 morts dans le sud-ouest du Nigeria

Kayes

AFP

Mali: la ville de Kayes vit en état de siège face

Mali: la ville de Kayes vit en état de siège face

Kayes Infos

Les travailleurs de l’ASECNA Kayes demandent la démission de l’Administrateur délégué, Siaka Baya et de son staff !

Les travailleurs de l’ASECNA Kayes demandent la démission de l’Administrateur délégué, Siaka Baya et de son staff !

Kayes Infos

Kayes : L’INPS de Kayes soulage ses clients et les populations de Lafiabougou

Kayes : L’INPS de Kayes soulage ses clients et les populations de Lafiabougou