SlateAfrique

mis à jour le

Les applis mobiles surfent sur la vague du ramadan

Les musulmans ne sont pas complètement seuls en ce mois saint, qui se termine dans la plupart des pays le 30 août, comme c'est le cas en Tunisie. Les sociétés informatiques ont flairé le filon et se font un plaisir d’accompagner leur jeûne en développant de nouvelles applications mobiles spécial ramadan.

La startup tunisienne dotit a ainsi conçu deux nouveaux services, Dot Kitchen et Dot Ramadan. Ces applis sont disponibles sur iPhone et Android, précise le site tunisien Tekiano.

Dot Kitchen propose plus de 2.500 recettes pour la rupture du jeûne, lorsque le soleil est couché. En secouant le mobile, l’utilisateur voit chaque jour un plat différent apparaître sur son écran. Les temps de cuisson et de préparation, le niveau de difficulté, le nombre d’utilisateurs qui ont aimé et leurs commentaires sont aussi indiqués. Dans les trois catégories de cuisine proposées (tunisienne, maghrébine ou internationale) figurent par exemple les secrets du tajine aux haricots verts, des briks ou encore du plat algérien appelé rechta.

L'appli Dot Ramadan quant à elle indique les heures de prière: imsek (la rupture du jeûne le matin) et iftar (celle du soir). Elle comprend également une bibliothèque multimédia avec des extraits religieux ainsi que les dernières actualités du monde islamique.

L’entreprise ne cache pas ses ambitions:

 «Dotit s’imprègne de la culture de la société afin que le projet constitue un vrai levier de croissance», peut-on lire sur son site.

Dot Kitchen et Dot Ramadan compteraient chacune près de 10.000 téléchargements, selon Tekiano. Le ramadan est donc un bon filon pour les développeurs d’applications mobiles. 

Un succès qui ne s'arrête d'ailleurs pas aux frontières tunisiennes. Au Maroc, en Algérie et ailleurs dans le monde les jeûneurs peuvent télécharger le même type d’applis sur Ovi Store, la plate-forme de la marque finlandaise Nokia. Holy Quran propose par exemple d’écouter, lire et apprendre le Coran. Et Qibla Direction donne la direction de la Mecque, pour permettre aux musulmans de diriger leurs prières.

En 2009, Nokia avait enregistré plus d'un million de téléchargements, indique Jeune Afrique. Avec 1,5 milliard de musulmans dans le monde, le marché est gigantesque —même si tous ne jeûnent pas.

Lu sur Tekiano