mis à jour le

La police et la justice trainent à dévoiler la vérité sur l’assassinat de Chokri Belaïd

Les membres de l’Initiative pour la Recherche de la Vérité sur l’Assassinat de l’opposant Chokri Belaid (IRVA) accusent la police et la justice de laxisme dans l’affaire du crapuleux assassinat de Chokri Belaïd le 6 février 2013 .

Ces accusations ont été lancées lors d’une conférence de presse, organisée par le collectif IRVA, créé le 25 avril dernier.

Basma Khalfaoui, veuve de Chokri Belaid et membre de IRVA, a signalé que plusieurs indicateurs montrent le manque de volonté de la part des ministères de la Justice et de l’Intérieur en ce qui concerne la révélation de l’identité des vrais criminels.
« L’enquête a été menée de manière anarchique dès le début », a-t-elle affirmé, critiquant, dans ce sens, le retard pris dans la récupération des résultats de l’analyse balistique qui a été envoyée à un laboratoire français. Basma Khalfaoui a indiqué que IRVA compte organiser une manifestation pacifique le 6 août prochain, six mois après l’assassinat de Chokri Belaid et appelé les partis, les organisations et les associations civiles à prendre part à cette marche.

Basma Khalfaoui avait affirmé la semaine dernière que   »toutes les preuves attestent de l'implication du pouvoir en place dans l'assassinat de son mari ».

Pour sa part, Néziha Rjiba ( Oum Zied ) membre d’IRVA, a dénoncé les campagnes qui portent atteinte à la réputation de Chokri Belaid et à celle de sa famille, et qui sont menées, a-t-elle dit, par certains médias et certaines pages Facebook proches d’Ennahdha.

De son côté, Taieb Laâguili, président de l’Initiative, a annoncé que des avocats français ont été chargés de suivre l’affaire devant la justice tunisienne, affirmant que le recours à la justice internationale n’est pas encore envisagé.
Le président du comité de défense, Nizar Senoussi, a révélé l’existence de certains vices de procédure qui, a-t-il dit, seront prochainement portés à la connaissance du public.

Tunisie Focus

Ses derniers articles: Dimanche , Ban Ki-moon a reçu le rapport des enquêteurs de l’ONU en Syrie  Une météorite tombe  Journée internationale de la démocratie . Bla-bla-bla chez les arabes 

police

AFP

Soudan : la police disperse des manifestants en tirant du gaz lacrymogène

Soudan : la police disperse des manifestants en tirant du gaz lacrymogène

AFP

Benin: la police libère le domicile de l’ancien président Boni Yayi

Benin: la police libère le domicile de l’ancien président Boni Yayi

AFP

Malawi: la police disperse violemment des manifestations dans tout le pays

Malawi: la police disperse violemment des manifestations dans tout le pays

justice

AFP

Cameroun: la défense de l'opposant Kamto fait appel du renvoi devant la justice militaire

Cameroun: la défense de l'opposant Kamto fait appel du renvoi devant la justice militaire

AFP

Mauritanie: l'opposition dénonce un "état de siège", le pouvoir appelle

Mauritanie: l'opposition dénonce un "état de siège", le pouvoir appelle

AFP

Kenya: la justice bloque un projet controversé de centrale

Kenya: la justice bloque un projet controversé de centrale

vérité

AFP

Le Burundi étend jusqu'

Le Burundi étend jusqu'

AFP

Mali: l'opposition dénonce des résultats qui "ne reflètent pas la vérité des urnes"

Mali: l'opposition dénonce des résultats qui "ne reflètent pas la vérité des urnes"

AFP

Présidentielle en RDC: l'heure de vérité a sonné pour Kabila, Bemba et Katumbi

Présidentielle en RDC: l'heure de vérité a sonné pour Kabila, Bemba et Katumbi