mis à jour le

Algérie : Bouteflika rentre au pays

Après deux mois d'absence, le Président algérien, Abdelaziz Bouteflika devrait enfin rentrer à Alger d'ici quelques heures, d'après une source proche de la présidence, relayée par Afriquinfos. Depuis son hospitalisation du 27 avril dernier en France, suite à un accident vasculaire, presque aucune information sur son état de santé n'a été divulguée. L'annonce de son retour au pays répond à l'inquiétude et aux nombreuses questions sur son probable non-retour aux affaires.

Afrik

Ses derniers articles: La dépouille de Thomas Sankara exhumée, le Burkina Faso retient son souffle  L'Arabie Saoudite classe l'Algérie sur liste noire du financement du terrorisme  La Premier League, nouvelle terre d'accueil des joueurs africains 

Algérie

AFP

Algérie et Soudan: de nouvelles révoltes arabes contrariées

Algérie et Soudan: de nouvelles révoltes arabes contrariées

AFP

Les étudiants manifestent en Algérie pour le 2e mardi du mois de ramadan

Les étudiants manifestent en Algérie pour le 2e mardi du mois de ramadan

AFP

Abassi Madani, chef historique du FIS, enterré samedi en Algérie

Abassi Madani, chef historique du FIS, enterré samedi en Algérie

Bouteflika

AFP

Algérie: 6 mois ferme pour l'ex-patron des patrons Ali Haddad, lié

Algérie: 6 mois ferme pour l'ex-patron des patrons Ali Haddad, lié

AFP

Algérie: démission d'un ex-proche de Bouteflika visé par la constestation

Algérie: démission d'un ex-proche de Bouteflika visé par la constestation

AFP

Algérie: démission d'un ex-proche de Bouteflika visé par la constestation

Algérie: démission d'un ex-proche de Bouteflika visé par la constestation

pays

AFP

Malawi: la police disperse violemment des manifestations dans tout le pays

Malawi: la police disperse violemment des manifestations dans tout le pays

AFP

CAN-2019: Mohamed Salah, prophète en son pays

CAN-2019: Mohamed Salah, prophète en son pays

AFP

Bénin: calme relatif dans le centre du pays après une semaine de violences

Bénin: calme relatif dans le centre du pays après une semaine de violences