mis à jour le

Le niqab en métal de Madonna / © Page Facebook de la chanteuse
Le niqab en métal de Madonna / © Page Facebook de la chanteuse

L'ultime provoc de Madonna, en niqab

La star américaine continue de faire le buzz, avec une photo d'elle portant un niqab en métal.

Madonna ne sait plus quoi inventer pour faire parler d’elle. Après s’être attaquée au christianisme, la diva américaine de 54 ans s’en prend à l’islam.

Le 3 juillet 2013, elle poste sur Instagram, Twitter et Facebook une photo de son visage masqué d’un niqab en métal, accompagnée de la phrase «La Révolution de l’amour est en marche… Inch’allah!».

Très vite, la Toile s’enflamme contre un possible «islam bashing», rapporte Yabiladi. Beaucoup d’internautes y voient une critique de la condition féminine opprimée dans les pays arabes et accusent Madonna de donner «une mauvaise image des musulmans», résume le site d'information marocain.

D’autres imaginent qu’il ne s’agit que d’une tentative de faire le buzz pour une chanteuse habituée aux provocations et dépassée depuis quelques années par le phénomène Lady Gaga et le mouvement Femen.

La reine de la pop répond à la polémique sur son compte Facebook pour rassurer ses douze millions de fans, poursuit Yabiladi. Elle rappelle que la photo est issue d’une série pour le magazine américain Harper’s Bazaar et n’a «rien à voir avec la représentation religieuse musulmane». La chanteuse recommande à ses détracteurs de cesser de suivre son actualité:

«Je suis une artiste et une combattante de la liberté! J'ai toujours combattu pour défendre la liberté d'expression et les droits de l'homme de manière générale. Si vous n'aimez pas ce que je dis ou fais, alors arrêtez de me suivre sur Instagram. C'est tellement simple.»

La star fait également référence à ses engagements humanitaires pour les droits des femmes. «Revolution of Love» serait le nom de son nouveau projet humanitaire, consacré à l’éducation des filles au Pakistan et dans les pays limitrophes, explique Yabiladi.

Un projet dans la lignée de celui entamé en 2012 au Malawi. Mais la polémique déclenchée ne risque pas de redorer l’image de Madonna en Afrique, déjà écornée par un scandale financier et les critiques de la présidente malawite Joyce Banda à son encontre.

Lu sur Yabiladi

Slate Afrique

La rédaction de Slate Afrique.

Ses derniers articles: Des forces spéciales américaines combattent toujours les djihadistes au Mali  Les orphelinats africains ferment en masse et c'est une bonne nouvelle  La mort mystérieuse de l'ambassadeur russe au Soudan 

Madonna

AFP

Madonna de retour au Malawi pour inaugurer un hôpital pédiatrique

Madonna de retour au Malawi pour inaugurer un hôpital pédiatrique

AFP

Madonna autorisée

Madonna autorisée

AFP

Madonna sur le chantier d'un hôpital pour enfants au Malawi

Madonna sur le chantier d'un hôpital pour enfants au Malawi

niqab

AFP

La Tunisie interdit le niqab dans les institutions publiques pour raisons de sécurité

La Tunisie interdit le niqab dans les institutions publiques pour raisons de sécurité

AFP

Tunisie: le niqab interdit dans les institutions publiques pour raisons de sécurité

Tunisie: le niqab interdit dans les institutions publiques pour raisons de sécurité

AFP

Tunisie: une institutrice et une surveillante suspendues pour port du niqab

Tunisie: une institutrice et une surveillante suspendues pour port du niqab

voile

AFP

Voile islamique: des élèves réadmises dans une école catholique de Dakar

Voile islamique: des élèves réadmises dans une école catholique de Dakar

AFP

Voile islamique: possible sortie de crise pour une école catholique de Dakar

Voile islamique: possible sortie de crise pour une école catholique de Dakar

AFP

Sénégal: la question du voile perturbe la rentrée d'une école catholique de Dakar

Sénégal: la question du voile perturbe la rentrée d'une école catholique de Dakar