mis à jour le

Y a-t-il manque de pièces de 50 F CFA à Ouagadougou ou est-ce une arnaque organisée par les propriétaires de boutiques et autres vendeurs de la capitale burkinabè ?

Y a-t-il manque de pièces de 50 F CFA à Ouagadougou ou est-ce une arnaque organisée par les propriétaires de boutiques et autres vendeurs de la capitale burkinabè ? En tous les cas, il y a quelque chose qui cloche ! En effet, ces temps-ci, l'on s'entend fréquemment dire, après des achats dans les boutiques à Ouagadougou : « il n'y a pas de pièces de 50. On fait comment ? » Face à cette interrogation, le client est soit obligé, malgré lui, d'échanger ses 50 FCFA contre un produit de la même valeur, soit (...) - On murmure

Ouagadougou

AFP

Dans Ouagadougou tendue, Macron dénonce les crimes en Libye et ceux de la "colonisation européenne"

Dans Ouagadougou tendue, Macron dénonce les crimes en Libye et ceux de la "colonisation européenne"

AFP

Une grenade pour l'arrivée de Macron

Une grenade pour l'arrivée de Macron

AFP

Burkina: le Conseil de sécurité boucle

Burkina: le Conseil de sécurité boucle

arnaque

Vos Contributions

La Grande Arnaque : comment le coup d’état militaire en Egypte a été ficelé

La Grande Arnaque : comment le coup d’état militaire en Egypte a été ficelé

Actualités

Adel Dridi : «  Je n’ai arnaqué personne »

Adel Dridi : « Je n’ai arnaqué personne »

Nabil

Arnaque à Bobo : L'image des tradi-praticiens en jeu

Arnaque à Bobo : L'image des tradi-praticiens en jeu

capitale

AFP

Reprise des vols depuis la capitale libyenne

Reprise des vols depuis la capitale libyenne

AFP

Centrafrique: Birao, capitale

Centrafrique: Birao, capitale

AFP

En Egypte, le rêve d'une nouvelle capitale en plein désert

En Egypte, le rêve d'une nouvelle capitale en plein désert