mis à jour le

Sous le signe de la paix sociale et la démocratie

Le Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP) a organisé, le samedi 6 juillet 2013 à Ouagadougou, un meeting suivi d'une marche, sous le thème « Paix sociale, consolidation de la démocratie et développement ». Le parti a remis, à l'occasion, un message au représentant du Premier ministre, à transmettre au président du Faso. Après la marche de l'opposition contre la mise en place du Sénat, il y a une semaine, c'est au tour du Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP) de battre le pavé pour la paix (...) - Politique

Sidwaya

Ses derniers articles: Mise en place du Sénat : le président du Faso rencontre l'Eglise protestante  Rwanda : au moins un mort dans une attaque  Egypte : le procès de Moubarak ajourné au 19 octobre 

paix

AFP

Soudan du Sud: Kiir appelle ses concitoyens

Soudan du Sud: Kiir appelle ses concitoyens

AFP

Mission de paix au Mali: Londres prolonge sa présence pour six mois

Mission de paix au Mali: Londres prolonge sa présence pour six mois

AFP

En Angola, les anciens combattants ne vivent toujours pas en paix

En Angola, les anciens combattants ne vivent toujours pas en paix

sociale

AFP

En Libye, la solidarité sociale au secours des déplacés des combats

En Libye, la solidarité sociale au secours des déplacés des combats

AFP

"Une mort sociale et psychologique" pour les migrants ivoiriens rapatriés

"Une mort sociale et psychologique" pour les migrants ivoiriens rapatriés

AFP

Tchad: grogne sociale et "grève générale" contre le gouvernement

Tchad: grogne sociale et "grève générale" contre le gouvernement

démocratie

AFP

Après 30 ans, le Soudan fait un pas crucial vers la démocratie

Après 30 ans, le Soudan fait un pas crucial vers la démocratie

AFP

Le Nigeria reçoit le Venezuela et la Corée du Nord pour célébrer la Démocratie

Le Nigeria reçoit le Venezuela et la Corée du Nord pour célébrer la Démocratie

AFP

Au Botswana, l'ex-président Khama accuse son successeur "autocrate" de menacer la démocratie

Au Botswana, l'ex-président Khama accuse son successeur "autocrate" de menacer la démocratie