mis à jour le

Présidentielle malienne du 28 juillet : 20 jours pour convaincre

Ainsi donc l'état d'urgence, qui était en vigueur depuis le 12 janvier, a été levé avant-hier 6 juillet pour permettre aux présidentiables, vingt-huit  dont une mousso (femme en bamana et en dioula), de tenir des réunions politiques et de battre la campagne à partir du lendemain dimanche 7 juillet 2013, hier donc ; l'éventuel second tour du scrutin, lui, est prévu pour le 11 août. D'ailleurs l'ex-Premier ministre Ibrahim Boubacar Kéita, dit IBK, candidat aguerri qui a rallié à lui une trentaine de formations politiques, un peu tels Alpha Condé ou Cellou Dallein Diallo en Guinée, est entré dans la danse ce dimanche même.

L'Observateur Paalga

Ses derniers articles: Algérie: c'est Bouteflika lui-même qui organise la détestabilisation  Et maintenant les émeutes du courant  Sommet Afrique-Etats-Unis: les moutons noirs de Washington 

présidentielle

AFP

Présidentielle au Malawi: l'ex-présidente Joyce Banda renonce

Présidentielle au Malawi: l'ex-présidente Joyce Banda renonce

AFP

Elections régionales au Nigeria: le parti de Buhari veut conforter sa victoire

Elections régionales au Nigeria: le parti de Buhari veut conforter sa victoire

AFP

Tunisie: législatives le 6 octobre et présidentielle le 10 novembre

Tunisie: législatives le 6 octobre et présidentielle le 10 novembre

juillet

AFP

RDC: calme plat avant la tempête Bemba dèsormais annoncée dès le 31 juillet

RDC: calme plat avant la tempête Bemba dèsormais annoncée dès le 31 juillet

AFP

Premier vol d'Ethiopian Airlines vers Asmara le 18 juillet

Premier vol d'Ethiopian Airlines vers Asmara le 18 juillet

AFP

Mali: début de la campagne pour l'élection présidentielle du 29 juillet

Mali: début de la campagne pour l'élection présidentielle du 29 juillet