mis à jour le

Marche du CDP : La guerre de la rue a-t-elle commencé ?

Une semaine, jour pour jour, après l'opposition, ce fut au tour du parti au pouvoir, le CDP, de se faire entendre dans la rue. En effet, samedi dernier, Assimi Kouanda et ses troupes ont marché pour, initialement, soutenir  «  La paix sociale, la consolidation de la démocratie et le développement ». Mais dans les faits, on a eu droit à une réplique à la marche de protestation de l'opposition politique réunie autour de son chef, Zéphirin Diabré. La manif du 29 juin 2013, on se le rappelle, était organisée contre, entre autres, la loi organique portant création du Sénat, l'éventualité de la modification de l'article 37 et la vie chère.

L'Observateur Paalga

Ses derniers articles: Algérie: c'est Bouteflika lui-même qui organise la détestabilisation  Et maintenant les émeutes du courant  Sommet Afrique-Etats-Unis: les moutons noirs de Washington 

marche

AFP

Côte d'Ivoire: un incendie ravage un grand marché au nord d'Abidjan

Côte d'Ivoire: un incendie ravage un grand marché au nord d'Abidjan

AFP

Côte d'Ivoire: un incendie ravage un grand marché au nord d'Abidjan

Côte d'Ivoire: un incendie ravage un grand marché au nord d'Abidjan

AFP

Attaque au Burkina: marche silencieuse contre la "barbarie"

Attaque au Burkina: marche silencieuse contre la "barbarie"

CDP

The end

L'inévitable alternance burkinabè

L'inévitable alternance burkinabè

Actualités

        Conseil régional des Cascades : Les conseillers régionaux du CDP boycottent une session

Conseil régional des Cascades : Les conseillers régionaux du CDP boycottent une session

Actualités

Rentrée politique du CDP : Même sans subvention…

Rentrée politique du CDP : Même sans subvention…

guerre

AFP

Nigeria: les fonctionnaires en guerre contre les salaires impayés

Nigeria: les fonctionnaires en guerre contre les salaires impayés

AFP

Ces réfugiés étrangers qui restent en Syrie malgré la guerre

Ces réfugiés étrangers qui restent en Syrie malgré la guerre

AFP

Guerre interne en vue

Guerre interne en vue