mis à jour le

Femmes déplacées du nord : L’ELAN DE SOLIDARITE DE LA PREMIERE DAME

L'épouse du président de la République par intérim, Mme Traoré Mintou Doucouré a remis vendredi dans sa résidence aux femmes déplacées des trois régions du Nord de notre pays ainsi qu'aux enfants du village SOS enfant de Sokoro, Mopti, la somme de 10 millions de Fcfa. Par la même occasion, elle a offert des vivres à l'association des femmes musulmanes en cette veille du mois béni du ramadan.

Ce fonds se répartit ainsi qu'il suit : 9 millions de Fcfa vont à nos s½urs du nord à raison 3 millions par région. Ce fonds est destiné à soutenir le retour de ces femmes déplacées au bercail après leur séjour peu accommodant dans la capitale. Le fonds a été remis aux gouverneurs des régions qui se chargeront de sa gestion avec les bénéficiaires.

Le million restant et des vêtements ont été offerts aux enfants du VSOS de Sokoro, pour leur retour.  Rappelons que ces enfants ont été évacués à Sanankoroba et Kita au début de la crise qui a secoué notre pays.

Cet élan de solidarité de la première dame est la concrétisation des promesses qu'elle avait faites aux bénéficiaires. Mme Traoré Mintou Doucouré a profité de l'occasion  pour remettre 10 sacs de sucre, autant de sacs de couscous, 5 bidons, 20 litres d'huile, 10 cartons de tomate et de macaroni et 5 cartons de savon à l'association des femmes musulmanes du Mali pour le bon déroulement du mois de carême.

DONL'épouse du président de la République par intérim a exhorté les femmes à soutenir et accompagner le processus de réconciliation nationale. Pour ce faire, Mme Traoré Mintou Doucouré prône le pardon et la tolérance pour une paix durable, gage de tout développement. Les femmes sont des acteurs de premier plan pour le retour de la paix. A ce titre, elles sont appelées à jouer un rôle essentiel dans le processus de réconciliation nationale entamé dans notre pays dira t-elle.

Mme Traoré Mintou Doucouré  a insisté par ailleurs sur l'éducation et le suivi des enfants, surtout ceux qui ont été victimes des violences notamment les adolescentes. Celles-ci ont été dans la plupart de cas victimes de viol et se retrouvent malheureusement enceintes. Elle a plaidé pour une attention toute particulière à ces victimes innocentes.

Pour la promotion de la femme, la Première dame a indiqué que les femmes doivent désormais se battre pour prendre la place qui leur revient dans la gestion des affaires publiques. Elle a réaffirmé son soutien et accompagnement à tous les bénéficiaires.

Ceux-ci ont pris tour à tour la parole pour remercier la généreuse donatrice. La présidente de l'association des femmes musulmanes a été la première à prendre la parole. Après avoir remercié la première dame pour son geste en leur faveur qui leur permettra de jeûner en toute quiétude.

En bonne musulmane elle a prié pour le retour de la paix, de l'union dans notre pays. Elle a profité de la tribune pour inviter les femmes à aller prendre leurs cartes NINA et d'aller massivement voter le jour du scrutin.

La porte parole des femmes des trois régions du nord,  Mme Seïma Issa Maïga a exprimé la reconnaissance des bénéficiaires à l'égard de la première dame. Selon elle, femmes doivent et vont  à tout prix, jouer leur rôle pour le retour de la paix, la stabilité  et la consolidation de l'autorité de l'Etat.

Les enfants du VSOS de Mopti ont dédié un poème pour témoigner leur reconnaissance à leur bienfaitrice. Ils ont à leur tour remis un tableau d'art à Mme Traoré et annoncé leur retour prochain à Mopti.

M. A. TRAORE      

 

 

 

L'essor

Ses derniers articles: Mopti : Transport de viande, un casse-tête sanitaire  Promotion de la femme : RACHELLE DJANGONE MIAN S’EN VA  Sécurité alimentaire : DES CEREALES A 

femmes

AFP

Les écarts de fécondité des hommes dans le monde plus importants que ceux des femmes

Les écarts de fécondité des hommes dans le monde plus importants que ceux des femmes

AFP

Au Liberia, les femmes jeûnent pour des élections sans violences

Au Liberia, les femmes jeûnent pour des élections sans violences

AFP

Ouganda: peur et confusion après une série macabre de meurtres de femmes

Ouganda: peur et confusion après une série macabre de meurtres de femmes

Solidarité

Tour de France

L'équipe qui veut (re)mettre en selle les écoliers d'Afrique du Sud

L'équipe qui veut (re)mettre en selle les écoliers d'Afrique du Sud

AFP

En Afrique du Sud, solidarité contre la pire sécheresse depuis un siècle

En Afrique du Sud, solidarité contre la pire sécheresse depuis un siècle

AFP

En Sardaigne, mouvement de solidarité exemplaire pour les migrants

En Sardaigne, mouvement de solidarité exemplaire pour les migrants