mis à jour le

Afrique du Sud : 30 morts des suites de circoncisions rituelles

30 jeunes hommes sud-africains sont décédés des suites de circoncisions rituelles, rite qui marque le passage à l'âge adulte, dans la province du Cap Oriental, ont déclaré dimanche les autorités locales.

293 autres jeunes Sud-Africains sont actuellement hospitalisés pour déshydratation, gangrène ou des infections consécutives à ces rites, ont ajouté dans un communiqué les services de santé de la province.

En mai, 34 décès avaient déjà été déplorés dans deux autres provinces.

Les rites d'initiation, courants chez les Xhosas, les Sothos et les Ndébélés, ont fait des centaines de morts ces dernières années en Afrique du Sud, malgré les efforts des autorités pour tenter d'inculquer quelques règles d'hygiène aux guérisseurs traditionnels.

Outre la circoncision, l'initiation comprend généralement plusieurs semaines dans le bush, au cours desquelles des anciens enseignent les valeurs du courage viril et la discipline.

Le parti au pouvoir, l'ANC, a déploré dimanche "ce désastre" et a demandé de mieux encadrer les tradipatriciens  en les accréditant.

 

 

 

 

Afrique

AFP

Afrique du Sud: Zuma continue d'embarrasser le président Ramaphosa

Afrique du Sud: Zuma continue d'embarrasser le président Ramaphosa

AFP

Attaque dans une mosquée en Afrique du Sud: mobile inconnu mais des "signes d'extrémisme" (police)

Attaque dans une mosquée en Afrique du Sud: mobile inconnu mais des "signes d'extrémisme" (police)

AFP

Afrique du Sud: un imam tué et deux personnes blessées lors d'une attaque dans une mosquée

Afrique du Sud: un imam tué et deux personnes blessées lors d'une attaque dans une mosquée

morts

AFP

Centrafrique: huit morts

Centrafrique: huit morts

AFP

Kenya: 48 morts dans la rupture du barrage de Solai

Kenya: 48 morts dans la rupture du barrage de Solai

AFP

Kenya: 45 morts et une quarantaine de disparus après la rupture d'un barrage

Kenya: 45 morts et une quarantaine de disparus après la rupture d'un barrage