mis à jour le

Arrivée à l’aéroport Kennedy de l’avion “Solar Impulse”

L’avion expérimental suisse “Solar Impulse”, propulsé par des moteurs électriques alimentés par l’énergie du solaire a atterri samedi à l’aéroport new yorkais John Fitzgerald Kennedy, dernière étape d’une traversée des Etats-Unis d’Est en Ouest.

Initialement attendu vers 02h00 (HL/), l’avion en provenance de Washington, s’est posé trois heures plus tôt (11.09 HL/03.09 GMT) en raison d’une avarie dans l’une des ailes de l’appareil, après une durée de vol de 18h23.

“Pour la première fois un avion, capable de voler jour et nuit propulsé exclusivement par l’énergie solaire, a traversé les Etats-Unis d’Ouest en Est sans une seule goutte de carburant”, lit-on sur le site internet de +Solar Impulse/Across America+ (www.solarimpulse.com) pour qui c’est là, “un exploit dans l’histoire de l’aviation”.

Sa traversée des Etats-Unis a débuté le 3 mai près de San Francisco Californie (ouest). Solar Impulse, piloté alternativement par Bertrand Piccard, co-initiateur de ce projet d’avion écologique avec André Borschberg, s’est ensuite rendu successivement à Phoenix (Arizona), Dallas/Fort Worth (Texas), Saint Louis (Missouri), Cincinnati (Ohio) et Washington.

Chaque étape était marquée par un arrêt d’une semaine à dix jours pour permettre au public de découvrir l’avion et faire connaissance avec la “technologie propre”.

L’objectif est de promouvoir la technologie de l’avion qui dépend de 12.000 cellules photovoltaïques pour produire l’électricité suffisante pour charger sa batterie au lithium de 400 kilos nécessaire à l’alimentation des quatre moteurs électriques à hélice de 10 chevaux chacun de jour comme de nuit.

“Solar Impulse”, un projet lancé il y a dix ans, avait fait son baptême de l’air en juin 2009.

En 2010, l’avion solaire avait effectué un vol sans escale de 26 heures pour démontrer sa capacité à accumuler suffisamment d’électricité durant le jour pour continuer à voler de nuit.

Un an après, il réalise son premier vol international entre la Belgique et la France et en juin 2012, le premier périple transcontinental de 2.500 km entre Madrid (Espagne) et Rabat (Maroc) en 20 heures.

André Borschberg et Bertrand Piccard, prévoient un tour du monde en 2015 avec une version améliorée de cet appareil.

Bertrand Piccard, un psychiatre de formation, est le petit-fils du physicien Auguste Piccard, l’inventeur du ballon stratosphérique et premier avec un co-équipier à avoir atteint la stratosphère.

Son père est l’océanographe Jacques Piccard qui a contribué à inventer un sous-marin, le bathyscaphe Trieste, dans lequel il a établi en 1960 un nouveau record de plongée avec un Américain en descendant à 10.920 mètres.

LNT

La Nouvelle Tribune

Ses derniers articles: Peinture : Patrick Jolivet  Le Maroc renforce ses capacités de production en énergie solaire  Plus de 51.000 bénéficiaires de l’Initiative royale “Un million de cartables” 

arrivée

AFP

Arrivée seule, une fillette ivoirienne retrouve sa mère à Lampedusa

Arrivée seule, une fillette ivoirienne retrouve sa mère à Lampedusa

Terrorisme

Le responsable du groupe djihadiste Ansar Dine a été transféré à Bamako

Le responsable du groupe djihadiste Ansar Dine a été transféré à Bamako

AFP

Burkina: l'ex-otage australienne est arrivée

Burkina: l'ex-otage australienne est arrivée

Kennedy

Benoit DOSSEH

Pro A : le BMC enrôle Dj Kennedy -vidéo-

Pro A : le BMC enrôle Dj Kennedy -vidéo-

group promo consulting

Résultats au Cem Blaise Diagne et au Lycée Kennedy : Les élèves font la leçon aux professeurs

Résultats au Cem Blaise Diagne et au Lycée Kennedy : Les élèves font la leçon aux professeurs

LNT

Kerry Kennedy … défaut de conduite !!

Kerry Kennedy … défaut de conduite !!