mis à jour le

Convention de partenariat entre les instituts français et tunisien du patrimoine

Une convention de partenariat de 3 ans sur la formation de professionnels du patrimoine a été signée, jeudi 5 juillet , au musée national du Bardo, entre l'Institut National du Patrimoine (INP) tunisien, et l'Institut National du Patrimoine (INP) français, à l'issue de l'inauguration de la salle de Carthage.

Cette convention renouvelable de 3 ans a été signée par ses directeurs généraux respectifs à savoir Adnène Louhichi et Eric Gross.

« Nous sommes très fiers de cette convention, la première du genre à être signée avec l'INP français, une institution prestigieuse » a fait savoir M. Louhichi à la TAP.

Il a indiqué que cette convention porte sur la formation de jeunes conservateurs tunisiens dans les différents domaines du patrimoine. De jeunes tunisiens dans le domaine de la conservation iront en stage en France et en Europe sachant que cette convention prévoit la mise en place de chantiers-écoles en Tunisie pour la formation de jeunes conservateurs français et tunisiens ainsi que la formation sur les collections tunisiennes, telles que les tissus anciens, le bois antique, la céramique ou la peinture à l'huile.

Pour sa part, m.Gross a indiqué que l'INP français est un établissement d'enseignement supérieur qui recrute et forme par concours les conservateurs du patrimoine dans des domaines tels que les archives, le patrimoine, les musées, les monuments historiques ou la sculpture. Cette convention a été le fruit d'une visite d'une importante délégation du ministère de la culture en 2012 qui a souligné l'importance de l'échange de professionnels, aussi bien pour l'INP de Paris pour envoyer des jeunes conservateurs approfondir leurs connaissances en Tunisie, que pour accueillir des tunisiens pour des formations dans la gestion des réserves, la programmation de bâtiments ou les expositions. Elle concerne aussi la conservation et la mise en valeur du patrimoine.

A travers cette convention, de jeunes français se perfectionneront en Tunisie sur le textile ou la mosaique dans des chantiers-écoles encadrés par des enseignants, pour faire un travail précis sur une collection s'agissant notamment du diagnostic, de la conservation, de la prévention ou des premiers soins.

Cet accord a été signé en présence des ministres tunisiens de la culture, et du tourisme, Mehdi Mabrouk, et Jamel Ben Gamra, Sylvia Pinel, ministre française de l'artisanat, du commerce et du tourisme, Jean-Luc Martinez président- directeur du musée du Louvre et Soumaya Gharsallah-Hizem, directrice du musée du Bardo.

Cette signature s'inscrit dans le cadre la visite d'Etat de deux jours que le président Français François Hollande a effectuée à Tunis jeudi et vendredi.

Tunisie Focus

Ses derniers articles: Dimanche , Ban Ki-moon a reçu le rapport des enquêteurs de l’ONU en Syrie  Une météorite tombe  Journée internationale de la démocratie . Bla-bla-bla chez les arabes 

Convention

AFP

Alger et Paris signent une convention sur la formation des imams

Alger et Paris signent une convention sur la formation des imams

AFP

Uranium: Niamey "approuve" la nouvelle convention d'exploitation avec Areva

Uranium: Niamey "approuve" la nouvelle convention d'exploitation avec Areva

Steven LAVON

Soccerex: annulation de la plus grande convention mondiale sur le football

Soccerex: annulation de la plus grande convention mondiale sur le football

partenariat

AFP

Au Medef, Youssou N'Dour milite pour un partenariat "gagnant-gagnant" France-Afrique

Au Medef, Youssou N'Dour milite pour un partenariat "gagnant-gagnant" France-Afrique

Yassine Bellamine

Tunisie-Union européenne: une mise sous tutelle déguisée

Tunisie-Union européenne: une mise sous tutelle déguisée

Football

Le FC Barcelone s'implique en Libye

Le FC Barcelone s'implique en Libye

français

AFP

Génocide rwandais: enquête sur le rôle de responsables français

Génocide rwandais: enquête sur le rôle de responsables français

AFP

Mali: décès d'un militaire français blessé vendredi

Mali: décès d'un militaire français blessé vendredi

AFP

Génocide: une commission rwandaise accuse 22 officiers supérieurs français

Génocide: une commission rwandaise accuse 22 officiers supérieurs français