mis à jour le

Quand un journaliste français déclare, sur RTL, “rêver” qu’une femme voilée présente le JT

Lemag : Le voile islamique "Hijab" est passé d'un symbole à une obsession, notamment en France où il "souffre d'une mauvaise réputation", comme l'avait signalé Diam's, une situation "aggravée" par certains médias français qui crient laïcité à chaque qu'ils voient le Hijab.

http://www.lemag.ma/video/
Ainsi, voir une femme voilée présenter le Journal Télévisé sur une chaîne publique française serait un "rêve", voire une illusion. Ce rêve est exprimé par le journaliste français Claude Askolovitch qui a déclaré su...

LeMag.ma

Ses derniers articles: Lemag.ma vous souhaite une très bonne fête de l’Aïd al-Adha  Pour maigrir, prenez du chocolat !  Un cargo 

journaliste

AFP

Burundi: aucune trace du journaliste Bigirimana, disparu il y a un an

Burundi: aucune trace du journaliste Bigirimana, disparu il y a un an

AFP

Une journaliste américaine enlevée en RDC retrouvée "saine et sauve"

Une journaliste américaine enlevée en RDC retrouvée "saine et sauve"

AFP

Une journaliste américaine enlevée en RDC retrouvée "saine et sauve"

Une journaliste américaine enlevée en RDC retrouvée "saine et sauve"

français

AFP

Le corps démembré d'un Français retrouvé au Maroc

Le corps démembré d'un Français retrouvé au Maroc

AFP

L'Elysée annonce "la mort accidentelle" d'un soldat français au Mali

L'Elysée annonce "la mort accidentelle" d'un soldat français au Mali

AFP

Arrivée au Maroc du président français Emmanuel Macron

Arrivée au Maroc du président français Emmanuel Macron

femme

AFP

Cédéao: objectif de trois enfants maximum par femme d'ici 2030

Cédéao: objectif de trois enfants maximum par femme d'ici 2030

AFP

Ouganda: une universitaire arrêtée pour avoir critiqué la femme du président

Ouganda: une universitaire arrêtée pour avoir critiqué la femme du président

AFP

Fatma Samoura, première femme secrétaire générale de la Fifa: "Le plafond de verre tombe"

Fatma Samoura, première femme secrétaire générale de la Fifa: "Le plafond de verre tombe"