mis à jour le

Quand un journaliste français déclare, sur RTL, “rêver” qu’une femme voilée présente le JT

Lemag : Le voile islamique "Hijab" est passé d'un symbole à une obsession, notamment en France où il "souffre d'une mauvaise réputation", comme l'avait signalé Diam's, une situation "aggravée" par certains médias français qui crient laïcité à chaque qu'ils voient le Hijab.

http://www.lemag.ma/video/
Ainsi, voir une femme voilée présenter le Journal Télévisé sur une chaîne publique française serait un "rêve", voire une illusion. Ce rêve est exprimé par le journaliste français Claude Askolovitch qui a déclaré su...

Lemag.ma

Ses derniers articles: Lemag.ma vous souhaite une très bonne fête de l’Aïd al-Adha  Pour maigrir, prenez du chocolat !  Un cargo 

journaliste

AFP

Algérie: lourde peine pour le journaliste Khaled Drareni, maintenu en prison

Algérie: lourde peine pour le journaliste Khaled Drareni, maintenu en prison

AFP

Algérie: jugé en appel, le journaliste Khaled Drareni rejette les accusations

Algérie: jugé en appel, le journaliste Khaled Drareni rejette les accusations

AFP

Algérie: nouveau rassemblement pour la libération du journaliste Khaled Drareni

Algérie: nouveau rassemblement pour la libération du journaliste Khaled Drareni

français

AFP

Deux soldats français tués au Mali par une bombe artisanale

Deux soldats français tués au Mali par une bombe artisanale

AFP

Français tués au Niger: l'enquête en France confiée

Français tués au Niger: l'enquête en France confiée

AFP

L'engagement français au Sahel

L'engagement français au Sahel

femme

AFP

Femme exécutée sur la route: le Mozambique accuse les jihadistes de propagande

Femme exécutée sur la route: le Mozambique accuse les jihadistes de propagande

AFP

Tunisie: un billet de banque pour saluer la première femme médecin du Maghreb

Tunisie: un billet de banque pour saluer la première femme médecin du Maghreb

AFP

Gabon: une femme tuée par une "balle perdue" lors des récents incidents de Libreville

Gabon: une femme tuée par une "balle perdue" lors des récents incidents de Libreville