mis à jour le

Egypte : « L'armée vole la victoire au peuple », selon PST

«L'intervention des militaires contre Mohamed Morsi est un coup d'Etat pour briser et contenir le processus révolutionnaire en cours, l'empêcher d'aller jusqu'au bout pour faire tomber le système », estime le Parti socialiste des travailleurs (PST), dans un communiqué rendu public ce samedi 6 juillet 2013. Le PST observe que « c'est en l'absence d'une direction représentative des travailleurs et des masses populaires que l'armée émerge. Elle tente de voler la victoire du peuple et se re-légitimer après la défaite de Tantawi et son conseil militaire ». Et de poursuivre : « Ce deuxième souffle du processus en cours annonce une dynamique qui va en s'approfondissant. Elle sera plus démocratique et plus sociale si le mouvement populaire s'organise et se structure indépendamment des Baradei et des autres libéraux ». Le parti ajoute que' « elle sera le fruit d'une organisation populaire et démocratique que le peuple égyptien construit dans la pratique des luttes quotidiennes ». En ces circonstances, le PST apporte « son soutien à cette mobilisation. Il enregistre l'échec patent des islamistes dans la construction d'un projet politique et social pour l'avenir de la société égyptienne ». La formation se solidarise « avec la population dans sa lutte contre le libéralisme et pour la réalisation de ses aspirations profondes de justices sociales d'équité politique et culturelles pour d'autres victoires sociales et démocratiques ». Le PST a souligné dans le communiqué que « des millions d'Egyptiens et d'Egyptiennes sont descendu dans la rue pour dénoncer la dérive autoritaire et la gabegie dans la gestion de Morsi et des Frères musulmans. Ils dénoncent la crise économique et sociale dans laquelle s'enlisent des millions d'Egyptiens. Ils rejettent l'autoritarisme et les pratiques répressives qui rappellent celles de l'ancienne dictature. La majorité des hommes et des femmes se sont soulevés contre la faim et la misère (40% des Egyptiens vivent avec moins d'un dollars par jour), contre le chômage, les coupures d'électricité, d'eau, contre les hausses des prix, de la pénurie du pain, d'essence et de gaz pour circuler, contre les menaces de suppression de subventions publiques aux produits de premières nécessité. Cette participation massive traduit les luttes sociales, grèves et protestations qu'a connue l'Egypte ces derniers mois ».    

El Watan

Ses derniers articles: Programme AADL 2 : les résultats communiqués  Tizi Ouzou : Les retraités de l‘ANP s’organisent  Sellal : Les visites de terrain n'ont rien 

Egypte

AFP

Le pape en Egypte auprès des coptes meurtris par des attentats

Le pape en Egypte auprès des coptes meurtris par des attentats

AFP

Trump loue le "travail fantastique" du président Sissi en Egypte

Trump loue le "travail fantastique" du président Sissi en Egypte

AFP

Un haut responsable palestinien interdit d'entrée en Egypte

Un haut responsable palestinien interdit d'entrée en Egypte

victoire

AFP

Afrique du Sud: première victoire judiciaire des écologistes

Afrique du Sud: première victoire judiciaire des écologistes

AFP

Cyclisme: victoire finale du Français Gène, les Gabonais radiés

Cyclisme: victoire finale du Français Gène, les Gabonais radiés

AFP

Retour du Maroc

Retour du Maroc

peuple

AFP

Somalie: le nouveau président tempère les espoirs de son peuple

Somalie: le nouveau président tempère les espoirs de son peuple

AFP

RD Congo: l'opposant historique Tshisekedi appelle le peuple "

RD Congo: l'opposant historique Tshisekedi appelle le peuple "

AFP

Tchad: "Le peuple prêt pour le changement", selon un chef de la société civile

Tchad: "Le peuple prêt pour le changement", selon un chef de la société civile