mis à jour le

Les Saoudiens imposent leur candidat à la tête de l’opposition syrienne

Après une longue semaine de tractation ,la Coalition nationale de l’opposition syrienne est parvenue ce samedi à surmonter les divergences entre ses membres pour se doter d’un nouveau président, Ahmad Assi Jabra, rapporte la chaine d’information « Al Arabia ».

Au troisième jour de leur réunion à Istanbul, les 114 membres du principal rassemblement des adversaires du régime à Damas ont élu à leur tête M. Jarba, considéré comme un proche de l’Arabie saoudite, qui a obtenu 55 voix contre 52 à Mustafa al-Sabbagh, un homme d’affaires considéré comme proche du Qatar.

 Assi Jarba, soutenu par la faction de l’opposant historique Michel Kilo, succède à Moez al-Khatib, qui avait démissionné en mars pour dénoncer «l’inaction» de la communauté internationale dans le conflit syrien qui a fait plus de 100 000 morts depuis mars 2011 selon des ONG.

 Né en 1969 à Qamishli ( nord-est ), Jarba, un sunnite, était chargé du dossier délicat de l’armement de la rébellion au sein de la coalition et a, à ce titre, fait partie de plusieurs délégations de la coalition ayant visité des pays arabes ,notamment (l’Arabie Saoudite , le Qatar et l’Egypte sous Morsi ) et européens pour les convaincre d’armer les rebelles.

 Chef de tribu et opposant notoire au régime syrien, il a été emprisonné à la fin des années 1990, puis a été de nouveau détenu en mars 2011 quelques jours après le déclenchement de la révolte. Libéré en août 2012, M. Jabra s’est installé en Arabie saoudite et a aussitôt rejoint les instances de l’opposition.

 Lors du scrutin samedi, les membres de la Coalition se sont également dotés de trois vice-présidents: Suheir Atassi, Mohammed Farouk Tayfur et Salim Muslit. Élu au poste de secrétaire général, Badr Jamous complète la nouvelle équipe dirigeante.

 

Tunisie Focus

Ses derniers articles: Dimanche , Ban Ki-moon a reçu le rapport des enquêteurs de l’ONU en Syrie  Une météorite tombe  Journée internationale de la démocratie . Bla-bla-bla chez les arabes