mis à jour le

EMPLOIS : 10 000 jeunes affectés à la sécurité de proximité

Les rangs des chômeurs vont être délestés de dix mille têtes. Ce, grâce au secteur de la sécurité.

Le marché de l'Emploi au Sénégal va accueillir 10 000 jeunes. Immédiatement. L'assurance est du ministre de la Jeunesse, de l'Emploi, et de la Promotion des valeurs civiques, Benoît Sambou, au sortir d'un conseil interministériel tenu hier sur la question. Ces recrues vont être affectées à «l'agence nationale de sécurité de proximité». Ils seront placés sous la responsabilité de la police et de la gendarmerie et opérationnels sur l'ensemble du territoire national pour, d'après le ministre, «un acte volontaire de prise en charge des préoccupations de notre pays en matière de sécurité».
La création de cette agence avait déjà suscité une réserve chez certains députés, lors d'une séance plénière avec le ministre de l'Intérieur, Pathé Seck. Ces parlementaires craignaient que cette agence se transforme en milice où seront recyclés ceux qui étaient préposés à la sécurité de Macky Sall lors de la présidentielle de 2012.

La lutte contre le chômage des jeunes ne va pas se limiter à ces 10 000 emplois. L'Etat, assure Benoît Sambou, compte doter la jeunesse d'une banque de projets. Cette structure, assure le patron de la tutelle, «permettrait d'orienter les jeunes vers des projets immédiatement réalisables, avec des revenus substantiels et sécurisés». Les lignes de crédit sont disponibles, mais faute «d'idée de projet assez claire ou de l'encadrement nécessaire», les jeunes n'ont pas accès à ces financements.

Autre programme en vue : le projet «kiosque emploi». Avec l'appui du gouvernement, ce projet va débuter le 15 de ce mois, selon Benoît Sambou, avec 10 kiosques emplois pour la région de Dakar. L'objectif du gouvernement espère que d'ici deux ou trois mois, tous les financements de projets et programmes retenus pour la jeunesse, seront mobilisés. Parmi ces financements, le gouvernement peut compter sur le soutient de la Banque africaine de développement (Bad) à hauteur 18 milliards de F Cfa.

Avec les 10 000 emplois de l'Agence nationale de sécurité de proximité, les 5 000 de la Fonction publique par an et les 300 000 du domaine agricol et communautaire, le gouvernement espère tenir la promesse, faite à la jeunesse, de régler la question du chômage.

C. MENDY

Rewmi

Ses derniers articles: Remaniement ministériel du 1er Septembre : Comment Mimi Touré a court-circuité Eva Marie Coll  Aliou Cissé:  Nécrologie- Décès du journaliste Abdoulaye Sèye 

emplois

AFP

Ghana: le président Mahama promet une forte croissance et des emplois

Ghana: le président Mahama promet une forte croissance et des emplois

AFP

Tunisie: une marche de près de 400 km pour réclamer des emplois

Tunisie: une marche de près de 400 km pour réclamer des emplois

AFP

Industrie: le Maroc se dote d'un plan "2014-2020", vise 500.000 emplois nouveaux

Industrie: le Maroc se dote d'un plan "2014-2020", vise 500.000 emplois nouveaux

jeunes

AFP

Nigeria: 500 jeunes manifestent pour abaisser les limites d'âge en politique

Nigeria: 500 jeunes manifestent pour abaisser les limites d'âge en politique

AFP

Burundi: la ligue des jeunes du pouvoir défile dans Bujumbura

Burundi: la ligue des jeunes du pouvoir défile dans Bujumbura

AFP

Burundi: six jeunes de l'équipe de robotique portés disparus

Burundi: six jeunes de l'équipe de robotique portés disparus

sécurité

AFP

Attentat au Burkina: les forces de sécurité doivent miser sur la coopération

Attentat au Burkina: les forces de sécurité doivent miser sur la coopération

AFP

Côte d'Ivoire : le président promet d'investir dans l'armée pour ramener la sécurité

Côte d'Ivoire : le président promet d'investir dans l'armée pour ramener la sécurité

AFP

Cameroun: Amnesty accuse les forces de sécurité de torture entraînant la mort

Cameroun: Amnesty accuse les forces de sécurité de torture entraînant la mort