mis à jour le

TABAGISME : L’Etat dépense plus de 51 milliards FCFA chez les malades du tabac

Notre pays essuie d'énormes pertes économiques, compte tenu du coût élevé des soins de santé et de la perte de productivité inhérents aux maladies liés au tabagisme. Dans un document de plaidoyer co-rédigé avec les parlementaires et la société civile concernant la loi anti-tabac, il est dit que le gouvernement du Sénégal dépense plus de 51 milliards dans les soins de santé des maladies non transmissibles.

Le tabac n'appauvrit pas seulement ses consommateurs, mais il représente aussi une énorme charge financière pour l'Etat du Sénégal. Le coût du tabagisme à l'échelon national revêt plusieurs facettes : augmentation des frais de soins de santé, perte de productivité due à la maladie et à la mort prématurée, pertes de devises et dégâts sur l'environnement. Selon le document de plaidoyer des parlementaires sur la loi anti-tabac, il est estimé que le coût global annuel des soins de santé attribués au tabagisme se situe à plus de 51 milliards FCFA. Et pourtant, le gouvernement fait rentrer dans ses caisses 32 milliards de francs Cfa, issus des taxes du tabac sans qu'aucune partie de cette manne financière ne soit affectée à la promotion de la Santé. Face à cette perte économique, le document de plaidoyer, signé par Moustapha Diakhaté, le Pr Kassé et Cie, exhorte les autorités à la préservation de la santé des 13 millions d'âmes vivant dans notre pays.

«Et c'est particulièrement à ce propos que nous félicitons le gouvernement Sénégalais, qui vient de donner un signal fort, en adoptant, ce jeudi 4 juillet 2013, à l'occasion du conseil des ministres, le projet de loi antitabac», indique le document. Les parlementaires et la société civile osent ainsi espérer qu'avec la deuxième alternance, l'impératif catégorique de protection de la santé publique de notre Etat cessera d'être terriblement malmené par des intérêts financiers et économiques. En effet, c'est dans un macabre décor de l'inconciliable préservation de la santé publique et de ses intérêts économiques et financiers que le Gouvernement sortant du Sénégal a accouché difficilement d'un «Projet de loi relative à la fabrication, au conditionnement, à l'étiquetage, à la vente et à l'usage du tabac», en attente depuis 2008.

Concernant les mises en garde sanitaire, il est indiqué, que celles-ci doivent couvrir au moins 30 % des faces principales des paquets, en recto verso. En dehors du caractère minimaliste de cette disposition, la violation de l'article 11 du Traité est flagrante. En effet, ce pourcentage quasi insignifiant est complètement dépassé par la tendance africaine : Ile Maurice 70%, le Cameroun 50%, le Ghana 50%, le Madagascar 65% etc. Classé comme étant un des premiers pays africains à se doter de loi anti tabac, notre pays dispose d'indiscutables atouts pour réussir, de manière exemplaire et irréprochable, l'adoption, le vote et l'application stricte des dispositions d'un puissant projet de loi antitabac.

Mais cette réussite, lit-on dans le document, passera inéluctablement par le respect sans réserve, ni exception de l'ensemble des dispositions de la Convention Cadre pour la Lutte Anti Tabac (CCLAT).

Mouhamadou BA


Rewmi

Ses derniers articles: Remaniement ministériel du 1er Septembre : Comment Mimi Touré a court-circuité Eva Marie Coll  Aliou Cissé:  Nécrologie- Décès du journaliste Abdoulaye Sèye 

tabagisme

group promo consulting

LUTTE CONTRE LE TABAGISME Le CRES veut une taxation de 150% sur le tabac

LUTTE CONTRE LE TABAGISME Le CRES veut une taxation de 150% sur le tabac

LNT

Tabagisme : La “Loi Evin” à la marocaine bientôt en vigueur !

Tabagisme : La “Loi Evin” à la marocaine bientôt en vigueur !

Nabil

Tabagisme au Burkina : Quand le mégot se teint au rouge à lèvre

Tabagisme au Burkina : Quand le mégot se teint au rouge à lèvre

malades

AFP

Un train au chevet des malades isolés d'Afrique du Sud

Un train au chevet des malades isolés d'Afrique du Sud

AFP

Afrique du Sud: une centaine de malades mentaux morts en 2016

Afrique du Sud: une centaine de malades mentaux morts en 2016

AFP

Afrique du Sud: feu vert pour une action collective de dizaines de milliers de mineurs malades

Afrique du Sud: feu vert pour une action collective de dizaines de milliers de mineurs malades

tabac

AFP

Zimbabwe: des militants de l'opposition passés

Zimbabwe: des militants de l'opposition passés

Clichés

On peut parler de l'Afrique autrement qu'en évoquant des singes

On peut parler de l'Afrique autrement qu'en évoquant des singes

Benoit DOSSEH

Tunisie : des joueurs de l’Espérance passent

Tunisie : des joueurs de l’Espérance passent