mis à jour le

Des mesures de facilitation au profit des émigrés

Plusieurs mesures de facilitation ont été prises par le gouvernement algérien au profit de la communauté algérienne résidant à l'étranger à l'occasion de la saison estivale, a affirmé le secrétaire d'Etat chargé de la Communauté nationale à l'étranger, Belkacem Sahli. Le secrétaire d'Etat a indiqué, mercredi soir, sur les ondes de la radio Ghazal, destinée à la communauté arabe résidant en France, qu'«un important dispositif» a été mis en place au niveau des aéroports et des ports pour faciliter les conditions d'accueil des ressortissants algériens, soulignant que des commissions consulaires de suivi ont été installées à cet effet. Il a ajouté que des «instructions fermes» ont été données aux consulats pour faciliter le retrait des passeports et mettre à la disposition des ressortissants algériens un numéro vert pour leur permettre d'exposer leurs problèmes. A une question sur la «cherté des prix des billets», M. Sahli a indiqué qu'il s'agissait d'une question purement commerciale ne relevant pas de son ressort. «Cependant, a-t-il dit, elle a été traitée en coordination avec le ministère des Transports et des entreprises de transport concernées par des réductions importantes, notamment à l'approche du Ramadhan.» S'agissant de l'inexistence d'un centre culturel à Marseille, le secrétaire d'Etat a précisé que cette question, qui «obéit à des accords diplomatiques, sera réglée à moyen terme», soulignant que des instructions ont été données aux consulats pour l'ouverture d'espaces à cet effet.  

El Watan

Ses derniers articles: Programme AADL 2 : les résultats communiqués  Tizi Ouzou : Les retraités de l‘ANP s’organisent  Sellal : Les visites de terrain n'ont rien 

émigrés

AFP

L'Angola, la fin de l'Eldorado pour les émigrés portugais

L'Angola, la fin de l'Eldorado pour les émigrés portugais

Vacances

Retourner au bled coûte trop cher

Retourner au bled coûte trop cher

group promo consulting

SORY KABA, ADMINISTRATEUR FONDS D'APPUI A L'INVESTISSEMENT DES SENEGALAIS DE L'EXTERIEUR «Les envois des émigrés représentent 9,50 % du PIB national»

SORY KABA, ADMINISTRATEUR FONDS D'APPUI A L'INVESTISSEMENT DES SENEGALAIS DE L'EXTERIEUR «Les envois des émigrés représentent 9,50 % du PIB national»