mis à jour le

RDC: l’Asadho appelle le gouvernement à vulgariser la loi sur les violences sexuelles dans les écoles

L'Association africaine des droits de l’homme (Asadho) a appelé mercredi 3 juillet le gouvernement à vulgariser la loi sur les violences sexuelles dans les milieux scolaires de Kinshasa. Au terme d'une enquête menée dans 45 écoles de la capitale, cette ONG de défense des droits de l’homme a conclu que les violences sexuelles sont vécues [...]

Radio Okapi

Ses derniers articles: Plus de 7000 Burundais se sont réfugiés en RDC depuis le début de la crise  La RDC envisage de dépénaliser l'avortement pour lutter contre les bébés abandonnés  RDC: Comment mieux prendre en charge les victimes des viols 

gouvernement

AFP

Moctar Ouane, un diplomate de carrière pour conduire le gouvernement de transition au Mali

Moctar Ouane, un diplomate de carrière pour conduire le gouvernement de transition au Mali

AFP

Mali: l'ex-ministre des Affaires étrangères Moctar Ouane chargé de former le gouvernement de transition

Mali: l'ex-ministre des Affaires étrangères Moctar Ouane chargé de former le gouvernement de transition

AFP

Togo: démission du Premier ministre et du gouvernement

Togo: démission du Premier ministre et du gouvernement

loi

AFP

Soudan: l'excision est désormais punie par la loi

Soudan: l'excision est désormais punie par la loi

AFP

La France entérine la fin du franc CFA dans un projet de loi

La France entérine la fin du franc CFA dans un projet de loi

AFP

Algérie: les députés examinent une loi controversée sur les hydrocarbures

Algérie: les députés examinent une loi controversée sur les hydrocarbures

violences

AFP

Rues désertes et boutiques fermées: Lagos sous couvre-feu après les violences

Rues désertes et boutiques fermées: Lagos sous couvre-feu après les violences

AFP

Machettes, gourdins et violences ethniques

Machettes, gourdins et violences ethniques

AFP

Au Nigeria, le combat d'une jeunesse "sans leader" mais "unie" face aux violences policières

Au Nigeria, le combat d'une jeunesse "sans leader" mais "unie" face aux violences policières