mis à jour le

La Revue de la presse- La disqualification du Sénégal de la course au comité exécutif du CIO à la Une

(APS) - La disqualification du Sénégal de la course au comité exécutif du Comité international olympique (CIO), du fait d'une double candidature dont celle du Premier ministre Abdoul Mbaye, est largement traitée par les quotidiens parvenus vendredi à l'APS.

"Le Sénégal perd tout au CIO", selon Le Populaire, soulignant que le chef du gouvernement sénégalais "Abdoul Mbaye fait échec au Sénégal et mat à Macky". Pour Le Populaire, "le monde s'effondre au sommet du mouvement sportif sénégalais (....) Le Sénégal a été retiré de la course des candidats pour une entrée au Comité international olympique" (CIO).

Le journal qui fait état de "relations tendues" entre le président de la République et son Premier ministre, écrit : "Les développements survenus hier (jeudi) avec la déviance du PM sur le dossier du CIO qui a entraîné la perte par le Sénégal d'un poste aussi prestigieux dans le gotha de l'olympisme vont exacerber les relations entre Macky Sall et son PM et précipiter les choses dans un sens ou dans l'autre".

Abordant le sujet, Le Quotidien titre : "Abdoul Mbaye disqualifie le Sénégal". "Le Sénégal ne sera pas représenté au comité exécutif du CIO. La faute au Premier ministre Abdoul Mbaye dont la +candidature de trop+, a torpillé celle du président du Comité nationale olympique et sportif sénégalais (CNOSSS), pourtant parrainée par l'Etat du Sénégal".

Selon le journal, "les regèles du CIO étant très claires. Lorsqu'un pays présente une double candidature, toutes les deux sont rejetées. Macky Sall qui avait recommandé par lettre la candidature de Diagna Ndiaye au président du CIO va apprécier...".

L'Observateur écrit que "Mamadou Diagna Ndiaye et Abdoul Mbaye ne seront pas membres du CIO". Pour le journal du Groupe Futurs médias (GFM), "parrainé par le chef de l'Etat, le président du CNOSS, a été concurrencé par le Premier ministre Abdoul Mbaye".

Dans L'Observateur, le chargé de la communication de la présidence de la République, Souleymane Jules Diop, déclare : "Le président Macky Sall avait non seulement parrainée la candidature de Diagna Ndiaye, mais aussi, il lui avait écrit une lettre de soutien".

"Tout le monde savait que le règlement interdit deux candidatures venant d'un même pays. A ce stade, nous ne pouvons pas faire de commentaires. Le président de la République en titrera les conséquences nécessaires", a ajouté M. Diop dans des propos rapportés par le quotidien du groupe Futurs médias.

Le journal L'As estime que "le forcing de Abdoul Mbaye fait perdre au Sénégal un poste au Comité exécutif du CIO". Selon ce quotidien, c'est le PM qui est "venu tout torpiller en déposant sa candidature". Le journal ajoute que c'est "une première" et "quoi qu'il en soit, c'est le Sénégal qui en paie les pots cassés en laissant la voie libre à la Russie et le Kenya, entre autres".

Loin de ce sujet, L'As, pour sa part, rapporte que "l'armée (est) au c½ur d'une bavure", suite à la mort de Antoine Robert, "torturé par des militaires" en Casamance.

Le Soleil se fait l'écho des décisions du Conseil des ministres tenu la veille en titrant "L'Etat se fixe un objectif de 50 Km d'autoroutes par an".

Sénégal

AFP

Le Sénégal ouvre un Musée des civilisations noires, idée lancée il y a 50 ans

Le Sénégal ouvre un Musée des civilisations noires, idée lancée il y a 50 ans

AFP

Le CIO confie les JOJ-2022 au Sénégal et salue la nouvelle carte de Paris-2024

Le CIO confie les JOJ-2022 au Sénégal et salue la nouvelle carte de Paris-2024

AFP

CIO: le Sénégal désigné pour organiser les JOJ-2022

CIO: le Sénégal désigné pour organiser les JOJ-2022

course

AFP

RDC: l'ex-chef de guerre Bemba revient chercher sa place dans la course

RDC: l'ex-chef de guerre Bemba revient chercher sa place dans la course

AFP

Mali: le président Keïta se lance dans la course

Mali: le président Keïta se lance dans la course

AFP

Nigeria: dans le sillage de Buhari, la course

Nigeria: dans le sillage de Buhari, la course

CIO

AFP

Issa Hayatou, vice-président de la Fifa, nommé membre honoraire du CIO

Issa Hayatou, vice-président de la Fifa, nommé membre honoraire du CIO

AFP

Dopage dans l'athlétisme: Lamine Diack démissionne du CIO

Dopage dans l'athlétisme: Lamine Diack démissionne du CIO

AFP

Corruption

Corruption