mis à jour le

Les protagonistes promettent d'enterrer la hache de guerre

Le Centre médical (CM) de Niangoloko vit depuis décembre 2012 au rythme d'une crise entre une partie du personnel et le médecin-chef, Copara Da. Cette crise a contribué à perturber les prestations. La situation a été prise à bras-le-corps par le haut-commissaire de la province de la Comoé qui y a effectué, le 27 juin 2013 en compagnie du directeur régional de la santé, une mission de médiation. Après les négociations, les protagonistes ont promis d'enterrer la hache de guerre. Depuis décembre 2012, le (...) - Infos de l'Ouest

Sidwaya

Ses derniers articles: Mise en place du Sénat : le président du Faso rencontre l'Eglise protestante  Rwanda : au moins un mort dans une attaque  Egypte : le procès de Moubarak ajourné au 19 octobre 

guerre

AFP

A Humera, les stigmates de la guerre au Tigré

A Humera, les stigmates de la guerre au Tigré

AFP

Ethiopie: Abiy Ahmed, de Nobel de la paix

Ethiopie: Abiy Ahmed, de Nobel de la paix

AFP

Un homme accusé de torture pendant la guerre civile au Liberia menacé de procès en France

Un homme accusé de torture pendant la guerre civile au Liberia menacé de procès en France