mis à jour le

Affaire CNAS de Lakhdaria : le verdict reporté à jeudi prochain

Le verdict de l'affaire de dilapidation de l'argent public à l'agence CNAS de Lakhdaria, qui devrait être prononcé hier après-midi par la cour de Bouira, a été reporté à jeudi prochain, a-t-on appris hier auprès de sources judiciaires. Le procès en appel de l'affaire en question, dont les accusés sont des pharmaciens, médecins et agents de la CNAS, s'est déroulé le 20 juin dernier, après deux reports. Ainsi, ce qui semble attirer de plus en plus l'attention lors du dernier procès est la plaidoirie de la défense de la CNAS qui s'est constituée pour la première fois depuis le début du procès. D'après des informations, l'avocat en question aurait été désigné par la direction générale de la CNAS d'Alger, à l'insu des responsables de la Caisse nationale des assurances sociales de Bouira. Dans sa plaidoirie, l'avocat de la caisse avait affirmé avoir les preuves que les pertes d'argent dont la Sécurité sociale est victime se chiffrent par milliards et non par millions. Ce dernier s'était longuement interrogé sur le fait qu'il n'y ait pas de chefs d'inculpation concernant les stupéfiants et les psychotropes prescrits sur les ordonnances gonflées que la CNAS avait remboursées. De ce fait, il a demandé le maintien du premier verdict prononcé par le tribunal de Lakhdaria, qui était de deux ans de prison dont un ferme à l'encontre du médecin conseil de la CNAS de Lakhdaria (S. R.) et 20 millions de centimes d'amende, un an d'emprisonnement ferme assorti d'un million de dinars d'amende pour les deux pharmaciens (K. B. et S.M.), dont les conventions qu'ils ont avec la CNAS sont toujours en cours, tandis que la réglementation, selon des professionnels de ce métier, dans des cas pareils prévoit une résiliation. Les deux agents de la CNAS sont condamnés à six mois de prison ferme et dix millions de dinars d'amende.    

affaire

AFP

Afrique du Sud: l'opposition radicale rattrapée par une affaire financière

Afrique du Sud: l'opposition radicale rattrapée par une affaire financière

AFP

Affaire Uramin: les juges sur la piste des intermédiaires d'Areva en Afrique

Affaire Uramin: les juges sur la piste des intermédiaires d'Areva en Afrique

AFP

Affaire Bolloré: le président guinéen veut porter plainte

Affaire Bolloré: le président guinéen veut porter plainte

verdict

AFP

Zimbabwe: la justice rend son verdict sur l'élection de Mnangagwa

Zimbabwe: la justice rend son verdict sur l'élection de Mnangagwa

AFP

Présidentielle au Mali: place au verdict

Présidentielle au Mali: place au verdict

AFP

Trafic de bébés au Niger: verdict le 28 février

Trafic de bébés au Niger: verdict le 28 février