mis à jour le

L’ancien président se veut à équidistance des prétendants à la présidentielle du 28 juillet Alpha Oumar Konaré a reçu Soumaïla Cissé, Modibo Sidibé, Dramane Dembélé, Soumana Sako…et n’a pas de candidat

Contrairement aux informations distillées par-ci par-là, l’ancien président de l’ADEMA-PASJ et ancien président de la République, Alpha Oumar Konaré, selon un membre de son proche entourage,  » n’a pas de candidat « . Ayant gardé un silence de cimetière depuis la fin de son mandat en 2002, l’ancien locataire de Koulouba entend bien demeurer à équidistance des candidats à l’élection présidentielle du 28 juillet prochain. Alors que, selon nos sources, la quasi-totalité des candidats ont déjà fait un tour dans sa résidence de Titibougou. Chacun voulant bénéficier de son soutien; lui préférant prodiguer seulement des conseils.

 

Alpha Oumar Konaré

Depuis son départ de Koulouba en 2002, alors que sa popularité était à son faîte, les Maliens ne cessent de s’interroger sur le comportement, plus que paradoxal, de l’ancien président de la République, Alpha Oumar Konaré.

 

Cela dans la mesure où, malgré les occasions qui n’ont pas manqué, l’homme est resté taciturne voire muet comme une carpe ; évitant de se prononcer publiquement sur les événements qui se passent dans le pays.

 

 

Même après le coup d’Etat du 22 mars, ce grand démocrate a faussé les calculs des uns et des autres, en évitant soigneusement de s’exprimer publiquement sur l’événement. Même attitude affichée quand son fils, le commandant Konaré, a été arrêté – il est depuis libre – suite aux événements des 30 avril et 1er mai 2013. Pendant tout ce temps, il n’apparaît également que très rarement, voire jamais en public. Il s'efface à tel point que certains le croient  plutôt à l’étranger. Erreur.

 

 

Alpha Oumar Konaré, aux dires de ses proches, vit tout le temps, à part quelques brefs séjours à l’extérieur, dans sa résidence de Titibougou, où il reçoit énormément de monde. C’est ainsi que la quasi-totalité des grosses pointures à la présidentielle du 28 juillet sont déjà passés  » saluer « , comme on le dirait en bambara, c’est-à-dire se confier à celui qui a présidé aux destinées de la nation durant deux mandats successifs. Après avoir réussi l’organisation de la CAN 2002, il est parti conformément à la Constitution qui limite à deux le mandat présidentiel. Cela alors que sa popularité était à son faîte.

 

 

Compte tenu de son expérience dans la gestion de l’Etat, AOK, considéré également comme un fin politique et un grand stratège, est aujourd’hui sollicité, par les prétendants au palais de Koulouba, afin d'obtenir sa caution.

 

Un soutien qu'aucun candidat n'a, jusque-là, obtenu. Préférant tout au moins prodiguer des conseils, il a soigneusement évité de rassurer un quelconque candidat de son intervention dans sa Campagne. Tout en souhaitant bonne chance à tous.

 

Comme les années passées, en 2013 encore, AOK demeure toujours insondable et plein de mystères. Demeurant, toutefois, toujours égal à lui-même. Tout ce que l’on sait,c’est qu’il a reçu le candidat de l’URD, Soumaïla Cissé et cela à plusieurs reprises alors qu’on le disait en froid avec ce dernier, Dramane Dembélé, le porte-drapeau de l’ADEMA, Modibo SIDIBE, le candidat des FARE, Soumana Sako, candidat de la CNAS/Faso Hèrè... La liste n’est pas exhaustive.

D’autres candidats sont déjà annoncés sur la liste des visiteurs de Titibougou. Sans toutefois se faire d'illusion: Alpha n'a pas de candidat.

Mamadou FOFANA

président

AFP

Anniversaire discret pour l'ancien président Mugabe tombé en disgrâce

Anniversaire discret pour l'ancien président Mugabe tombé en disgrâce

AFP

Elections locales en Guinée: victoire du parti du président Alpha Condé

Elections locales en Guinée: victoire du parti du président Alpha Condé

AFP

Tanzanie: le président ordonne une enquête sur la mort d'une étudiante

Tanzanie: le président ordonne une enquête sur la mort d'une étudiante

présidentielle

AFP

Zimbabwe: l'activiste Mawarire doute de la régularité de la prochaine présidentielle

Zimbabwe: l'activiste Mawarire doute de la régularité de la prochaine présidentielle

AFP

Sénégal: l'opposition manifeste pour une présidentielle juste en 2019

Sénégal: l'opposition manifeste pour une présidentielle juste en 2019

AFP

A un an de la présidentielle au Nigeria, Buhari sous le feu des critiques

A un an de la présidentielle au Nigeria, Buhari sous le feu des critiques

juillet

AFP

Crise de l'eau au Cap: report

Crise de l'eau au Cap: report

AFP

Mali: huit soldats maliens tués dans l'attaque du 9 juillet

Mali: huit soldats maliens tués dans l'attaque du 9 juillet

AFP

Mali: 3 soldats tués et 5 disparus dans une attaque le 9 juillet

Mali: 3 soldats tués et 5 disparus dans une attaque le 9 juillet