mis à jour le

Bolivie: Morales envisage de fermer l’ambassade des Etats-Unis

COCHABAMBA (Bolivie) (AFP) – Le président bolivien Evo Morales a envisagé jeudi “la fermeture, si nécessaire” de l’ambassade des Etats-Unis à La Paz après avoir dénoncé la pression exercée selon lui par Washington sur quatre pays européens qui avaient interdit temporairement le survol de leur territoire à son avion soupçonné de transporter l’ancien consultant américain Edward Snowden.

“Nous allons étudier, si cela s’avérait nécessaire, la fermeture de l’ambassade des Etats-Unis en Bolivie. Nous n’avons pas besoin d’une ambassade des Etats-Unis”, a affirmé M. Morales à Cochabamba où sont réunis les alliés traditionnels de la Bolivie dans la région pour apporter leur soutien au président bolivien au lendemain d’un retour de Russie émaillé d’incidents.

“Ma main ne tremblerait pas pour fermer l’ambassade des Etats-Unis, nous avons notre dignité, notre souveraineté, sans les Etats-Unis nous nous sentons mieux politiquement, démocratiquement”, a déclaré Morales, qui a expulsé l’ambassadeur des Etats-Unis en  Bolivie en 2008, puis la principale agence antidrogue américaine (DEA) début 2009, au motif qu’ils  s’immiscaient dans la vie politique bolivienne.

Un chargé d’affaires occupe actuellement les fonctions d’ambassadeur des Etats-Unis à La Paz.

Autre dossier venu dernièrement compliquer un peu plus les relations entre La Paz et Washington: l’annonce le 1er mai dernier par Evo Morales de l’expulsion du pays de l’agence américaine pour le développement international USAID.

L’USAID se trouve dans ce pays “pour des objectifs politiques et non pour des objectifs sociaux”, a déclaré M. Morales à cette occasion.

Pour sa part, le président du Venezuela, Nicolas Maduro, a assuré à Cochabamba que la CIA avait ordonné mardi la fermeture de l’espace aérien européen à l’avion du président Morales, affirmant avoir eu au téléphone “un ministre d’un de ces gouvernements européens” qu’il n’a pas identifié.

Selon Maduro, ce mystérieux correspondant “a dit que celui qui avait donné l’ordre aux autorités aéronautiques de son pays et qui a dit que dans cet avion se trouvait le jeune (Edward) Snowden appartenait à la CIA”.

LNT © AFP

La Nouvelle Tribune

Ses derniers articles: Peinture : Patrick Jolivet  Le Maroc renforce ses capacités de production en énergie solaire  Plus de 51.000 bénéficiaires de l’Initiative royale “Un million de cartables” 

Etats-Unis

AFP

RD Congo: éviter les "propos incendiaires" demandent les Etats-Unis

RD Congo: éviter les "propos incendiaires" demandent les Etats-Unis

Racisme

Après Trump et le Brexit, le message aux Africains est clair: restez chez vous

Après Trump et le Brexit, le message aux Africains est clair: restez chez vous

Donald Trump

Le premier prix Nobel africain de littérature veut quitter les Etats-Unis

Le premier prix Nobel africain de littérature veut quitter les Etats-Unis