mis à jour le

Guinée Bissau : l'autorité nationale de régulation ferme quatre radios

Quatre stations de radio privées religieuses, basées à Bissau, ont été suspendues mercredi par l'Autorité nationale de Régulation (ANR) de Guinée-Bissau qui leur reproche de ne pas respecter le cahier des charges imposé aux radios locales, selon French.peopledaily.com.cn. Il s'agit de Radio Sol Mansi (catholique), Radio Luxo ( évangélique), Radio de Sensibilisation islamique et de Radio Nossa (évangélique). Contacté par Xinhua, Frank de Oliveira, membre du conseil d'administration de l'ANR, a précisé que ces radios présentaient des anomalies dans leurs fréquences et que leur suspension "est irréversible" tant que ces anomalies ne seront pas corrigées.

Afrik

Ses derniers articles: La dépouille de Thomas Sankara exhumée, le Burkina Faso retient son souffle  L'Arabie Saoudite classe l'Algérie sur liste noire du financement du terrorisme  La Premier League, nouvelle terre d'accueil des joueurs africains 

Guinée

AFP

Guinée Equatoriale: le parti au pouvoir remporte les élections

Guinée Equatoriale: le parti au pouvoir remporte les élections

AFP

A Paris, la Guinée lève 20 milliards de dollars d'engagements

A Paris, la Guinée lève 20 milliards de dollars d'engagements

AFP

Teodorin Obiang, fils prodigue de la Guinée équatoriale

Teodorin Obiang, fils prodigue de la Guinée équatoriale

ferme

AFP

Soudan: prison ferme pour un journaliste après un article sur la famille Béchir

Soudan: prison ferme pour un journaliste après un article sur la famille Béchir

AFP

Mondial-2018: Camacho ne ferme pas la porte

Mondial-2018: Camacho ne ferme pas la porte

AFP

Shell ferme un oléoduc-clé au Nigeria

Shell ferme un oléoduc-clé au Nigeria

radios

AFP

Mali: les radios privées contre la fermeture de 47 d'entre elles

Mali: les radios privées contre la fermeture de 47 d'entre elles

AFP

Gambie: trois radios privées fermées sur ordre des autorités

Gambie: trois radios privées fermées sur ordre des autorités

AFP

Burundi: avec la destruction des radios privées, la presse est un champ de ruines

Burundi: avec la destruction des radios privées, la presse est un champ de ruines