mis à jour le

Attaques tous azimuts contre le chef de l’Etat Les aperistes de Grand-Yoff mobilisent la défense

C'est Mbaye Samb, membre du Conseil Economique, Social et Environnemental, conseiller municipal et vice-coordonnateur de l'Apr à Grand-Yoff qui a lancé les hostilités. Devant ses militants venus nombreux répondre à son appel, le responsable politique n'y est pas allé par quatre chemins pour mettre en place des barricades pour défendre le chef de l'Etat face aux nombreuses attaques dont il fait l'objet de la part d'une certaine opposition et de personnes malintentionnées.

Le chef de l'Etat qui fait l'objet de critiques acerbes, ces derniers temps, à cause de l'affaire de la traque des biens supposés mal acquis et de l'inculpation de l'ancien président tchadien, doit compter sur la détermination du Conseiller Economique, Social et Environnemental Mbaye Samb. En sa qualité de membre fondateur de l'Apr et de vice-coordonateur de ce parti dans le populeux quartier de Grand-Yoff, il se projette de mettre en place un front contre les détracteurs du chef de l'Etat, par ailleurs, Président du parti Apr. Il s'agira, à travers cette entité, non seulement, de redorer l'image de Macky Sall, en tant que Président de la République, mais aussi, de lui servir de bouclier partout où besoin sera. «Il est inadmissible que des personnes malintentionnées, jalouses, passent tout leur temps à écorner l'image du chef de l'Etat dont le leadership en Afrique ne fait qu'augmenter, surtout avec la visite, sous son magistère, du premier Président noir des Etats Unis», a déclaré M. Samb. Selon toujours le conseiller, tous les citoyens épris de paix doivent se lever comme un seul homme pour y faire face. «Tous les membres de l'Apr, les sympathisants et tous les membres des partis politiques membres de la grande coalition présidentielle qui croient en l'action du chef de l'Etat doivent se mobiliser afin que des attaques contre sa personne puissent pendre fin. En un an de règne, Macky Sall est en train de révolutionner le Sénégal, notamment, sur la gestion des deniers publics, bref sur la bonne gouvernance», dira-t-il. Mieux, il précisera que le peuple tout entier doit soutenir la démarche politique du chef de l'Etat pour un Sénégal prospère, car seule une bonne gestion de nos maigres ressources pourra sauver le pays et le hisser au rang des nations émergentes.

Khalil Diémé


Rewmi

Ses derniers articles: Remaniement ministériel du 1er Septembre : Comment Mimi Touré a court-circuité Eva Marie Coll  Aliou Cissé:  Nécrologie- Décès du journaliste Abdoulaye Sèye 

attaques

AFP

Le Mozambique attribue les attaques dans le nord

Le Mozambique attribue les attaques dans le nord

AFP

RDC: 25 personnes tuées dans deux attaques dans des provinces instables de l'Est

RDC: 25 personnes tuées dans deux attaques dans des provinces instables de l'Est

AFP

Burkina: nouvelles violences anti-Peul dans le sillage des attaques jihadistes

Burkina: nouvelles violences anti-Peul dans le sillage des attaques jihadistes

chef

AFP

Tunisie: des manifestants réclament le départ du chef du Parlement

Tunisie: des manifestants réclament le départ du chef du Parlement

AFP

Elections au Burundi: le chef de l'opposition rejette les premiers "résultats fantaisistes"

Elections au Burundi: le chef de l'opposition rejette les premiers "résultats fantaisistes"

AFP

RD Congo: ouverture et report du procès du principal allié du chef de l'Etat

RD Congo: ouverture et report du procès du principal allié du chef de l'Etat

défense

AFP

La défense de Kabuga ferraille contre sa remise

La défense de Kabuga ferraille contre sa remise

AFP

Le ministre soudanais de la Défense décède lors de négociations au Sud-Soudan

Le ministre soudanais de la Défense décède lors de négociations au Sud-Soudan

AFP

Tunisie: le chef de la diplomatie et le ministre de la Défense limogés

Tunisie: le chef de la diplomatie et le ministre de la Défense limogés