mis à jour le

Tunisie-France : Hollande ne doit pas cautionner un gouvernement « incapable de faire sa feuille de route »

Le journal français « Le Point » rapporte que Jean-François Copé , président de l’UMP a demandé sur i-télé que le voyage que le président français François Hollande entame ce jeudi 4 juillet en Tunisie ne soit pas une « caution » à un gouvernement provisoire « qui ne parvient pas à faire sa feuille de route »

« Aujourd’hui François Hollande se rend en Tunisie. Je souhaite que ce voyage ne soit pas la caution d’un gouvernement qui ne parvient pas aujourd’hui c’est le moins que l’on puisse dire, à faire sa feuille de route: pas de constitution, pas d’élections législatives programmées, on voit bien que tout cela crée en Tunisie plus que des doutes », a-t-il ajouté.

« Je souhaite que François Hollande n’aille pas pour cautionner mais bien pour dire ce que nous pouvons espérer pour ce grand pays, la Tunisie, ami de la France », a-t-il ajouté.

Fraçois Hollande sera jeudi et vendredi en Tunisie, première visite d’un chef d’État français dans ce pays depuis la chute du régime de Ben Ali le 14 janvier 2011.

Tunisie Focus

Ses derniers articles: Dimanche , Ban Ki-moon a reçu le rapport des enquêteurs de l’ONU en Syrie  Une météorite tombe  Journée internationale de la démocratie . Bla-bla-bla chez les arabes 

Hollande

AFP

Radicalisation: Hollande pour la création d'un réseau francophone

Radicalisation: Hollande pour la création d'un réseau francophone

AFP

Gabon: Hollande "condamne les violences" et réclame la "transparence"

Gabon: Hollande "condamne les violences" et réclame la "transparence"

AFP

Hollande arrivé

Hollande arrivé

gouvernement

AFP

Guinée-Bissau: le président démet le gouvernement

Guinée-Bissau: le président démet le gouvernement

AFP

Maroc: toujours pas de nouveau gouvernement un mois après le scrutin

Maroc: toujours pas de nouveau gouvernement un mois après le scrutin

AFP

L'Ethiopie remanie son gouvernement après des manifestations

L'Ethiopie remanie son gouvernement après des manifestations