mis à jour le

De nombreux prisonniers graciés par Bouteflika à l’occasion du 5 juillet

C'est à partir de son lieu de convalescence, l'Institution nationale « française » des Invalides, que Abdelaziz Bouteflika a pris la décision de gracier des prisonniers de droit commun. Le chef de l'Etat a perpétué la tradition en usage à l'occasion de la fête de l'indépendance.

Il s'agit, selon l'APS qui cite un communiqué de la présidence de la République, de « mesures de grâce collectives au profit de personnes détenues et non détenues condamnées définitivement », ainsi que de « mesures de grâce au profit de détenus condamnés définitivement ayant suivi un enseignement ou une formation professionnelle et subi avec succès, durant leur incarcération, les examens des cycles moyen, secondaire et universitaire et les différents modes de formation professionnelle, au titre de l'année scolaire 2012-2013 », ajoute la même source.

« Toutefois, souligne le communiqué, ne bénéficient pas de ces mesures les détenus condamnés pour des faits en relation avec ceux mentionnés dans l'ordonnance portant mise en ½uvre de la Charte pour la paix et la réconciliation nationale ainsi que les détenus condamnés pour avoir commis ou tenté de commettre certains faits énumérés limitativement, notamment des faits de terrorisme ».

La grâce présidentielle est devenue une tradition. Elle est décidée à chaque fête religieuse ou nationale. Mais cette mesure de clémence a prouvé ses limites. Plusieurs citoyens dénoncent le fait de libérer des « récidivistes ». Certains de ces personnes graciées retournent d'ailleurs vite en prison.

E. W. 

Algérie Focus

Ses derniers articles: En Algérie, le remaniement accouche d'un gouvernement sans hommes politiques  Un coup d’Etat en Algérie: la folle prédiction israélienne qui amuse les Algériens  Une enquête inédite révèle l'immense patrimoine immobilier parisien de dirigeants algériens 

prisonniers

AFP

Cameroun: "nous sommes des prisonniers politiques" (Maurice Kamto)

Cameroun: "nous sommes des prisonniers politiques" (Maurice Kamto)

AFP

RDC : Tshisekedi promet une grâce présidentielle aux  prisonniers politiques

RDC : Tshisekedi promet une grâce présidentielle aux prisonniers politiques

AFP

Guinée équaroriale: prisonniers "toujours" incarcérés malgré l'amnistie (opposition)

Guinée équaroriale: prisonniers "toujours" incarcérés malgré l'amnistie (opposition)

Bouteflika

AFP

Moines de Tibéhirine: les familles réclament l'audition de Bouteflika et d'un ex-chef des renseignements

Moines de Tibéhirine: les familles réclament l'audition de Bouteflika et d'un ex-chef des renseignements

AFP

Algérie: 6 mois ferme pour l'ex-patron des patrons Ali Haddad, lié

Algérie: 6 mois ferme pour l'ex-patron des patrons Ali Haddad, lié

AFP

Algérie: démission d'un ex-proche de Bouteflika visé par la constestation

Algérie: démission d'un ex-proche de Bouteflika visé par la constestation

juillet

AFP

La CPI rend son jugement sur l'ex-chef de guerre Ntaganda le 8 juillet

La CPI rend son jugement sur l'ex-chef de guerre Ntaganda le 8 juillet

AFP

En Algérie, la présidentielle du 4 juillet annulée

En Algérie, la présidentielle du 4 juillet annulée

AFP

Algérie: une présidentielle le 4 juillet est-elle encore possible?

Algérie: une présidentielle le 4 juillet est-elle encore possible?