mis à jour le

M. Benkirane préside la réunion du Comité interministériel chargé de la sécurité routière

Le Chef de gouvernement, Abdelilah Benkirane a présidé, mercredi à Rabat, la réunion du Comité interministériel chargé de la sécurité routière, consacrée à la présentation du bilan des mesures prises en matière de sécurité routière.

en lire plus

MAP

Ses derniers articles: Aide marocaine au peuple malien: l'hôpital de campagne marocain en cours d'installation  Les initiatives solidaires du Maroc confortent sa position d'acteur incontournable en Afrique de l'Ouest (universitaire)  La cérémonie de remise des diplômes aux lauréats de la FP, une consécration de l’engagement royal en faveur de la promotion du secteur (ministre) 

Benkirane

AFP

Maroc: le roi va remplacer le Premier ministre Benkirane

Maroc: le roi va remplacer le Premier ministre Benkirane

AFP

Maroc: Benkirane recadré après avoir critiqué Moscou sur la Syrie

Maroc: Benkirane recadré après avoir critiqué Moscou sur la Syrie

AFP

Maroc: l'islamiste Benkirane reconduit Premier ministre

Maroc: l'islamiste Benkirane reconduit Premier ministre

Réunion

AFP

Tigré: le Premier ministre soudanais annonce une prochaine réunion régionale

Tigré: le Premier ministre soudanais annonce une prochaine réunion régionale

AFP

Libye: début d'une réunion de la commission militaire conjointe

Libye: début d'une réunion de la commission militaire conjointe

AFP

Burundi: réunion extraordinaire du conseil des ministres après le décès de Pierre Nkurunziza

Burundi: réunion extraordinaire du conseil des ministres après le décès de Pierre Nkurunziza

sécurité

AFP

Le Conseil de sécurité de l'ONU au chevet de la Centrafrique

Le Conseil de sécurité de l'ONU au chevet de la Centrafrique

AFP

ONU: Inde, Mexique, Norvège, Irlande et Kenya au Conseil de sécurité

ONU: Inde, Mexique, Norvège, Irlande et Kenya au Conseil de sécurité

AFP

Dernière ligne droite avant la présidentielle au Burkina Faso, la sécurité première des préoccupations

Dernière ligne droite avant la présidentielle au Burkina Faso, la sécurité première des préoccupations