mis à jour le

Les militaires maliens très mécontents de RFI

M David Bachet , porte parole attitré du MNLA vient encore de mentir sur RFI, rendant très furieux les militaires maliens au Front.

Connu pour ses propos pro-rébellion touareg, M. David Baché a déclaré mercredi sur RFI que contrairement à ce qui est dit, que les rebelles touareg du MNLA n’avaient pas saccagé un camp militaire à Kidal. Gros mensonge. Très gros mensonge! Un camp a bien été détruit par le MNLA. D’où le courroux des plusieurs militaires maliens au front, notamment dans le nord: « Dites à ce Monsieur qu’on ne reste pas à Bamako pour parler du nord. Le Mali doit expulser ce Monsieur qui raconte n’importe quoi sur le Mali. c’est inacceptable » a déclaré à Maliweb, un militaire malien basé à Annefis.

 

Selon la même source, des militaires ont demandé l’expulsion de ce journaliste français dont les articles démoralisent les militaires au front. A en croire ces mêmes militaires, leur fureur et mécontentement ont été transmis à l’autorité militaire supérieure.

On apprend du côté du ministère malien de la communication, que des mesures sont prises pour fixer les nouvelles règles  d'établissement de journalistes étrangers dans notre pays. Le constat aujourd’hui est que dès qu’ils y a crise dans un pays, des journalistes sans expérience, la plupart au chômage prennent d’assaut le pays en crise pour devenir journaliste avec un titre pompeux de « envoyé spécial ». En réalité, ce sont des pigistes, qui pour vivre sont obligés de « pisser la copie ». ce qui fait qu’ils racontent n’importe quoi pour gagner de l’argent. Le Mali ne doit plus accepté ça. Il est tant de nettoyer les placards, et M. Baché pourrait rapidement faire les frais de la nouvelle réglementation.

Un conseiller au ministère malien de la communication n’hésite pas à « mettre en grade » les journalistes « propagandistes » qui veulent que la guerre perdure au Mali.

Nous avons observé la manière de travailler de M. Baché ». Il est tout sauf professionnel. Il  n’est pas du tout professionnel. Il suffit d’écouter ces papiers ou de lire ces quelques piges dans le figaro pour se rendre compte qu’il ne va pas à la source.

Trop c’est trop! Le Mali doit réagir avec Fermeté pour que des apprentis journalistes ne détruisent pas un pays déjà fragile.

A bon entendeur, salut!
Mohamed Diallo pour Maliweb

Mali Web

Ses derniers articles: Atelier de concertation du HCR sur le retour des réfugiés et déplacés du Mali : Les acteurs en conclave pour la facilitation du processus  ORTM / Journal TV 20h du 15 Septembre 2013  L’étrangleur de Bagadadji étranglé 

militaires

AFP

RDC: lourdes peines pour des militaires accusés de massacres au Kasaï (avocat défense)

RDC: lourdes peines pour des militaires accusés de massacres au Kasaï (avocat défense)

AFP

Cameroun: arrestation de militaires luttant contre Boko Haram

Cameroun: arrestation de militaires luttant contre Boko Haram

AFP

Somalie: au moins trois militaires tués en désamorçant une bombe

Somalie: au moins trois militaires tués en désamorçant une bombe

RFI

AFP

Amnesty appelle Kinshasa

Amnesty appelle Kinshasa

AFP

Cameroun: 10 ans de prison ferme pour le journaliste de RFI Ahmed Abba

Cameroun: 10 ans de prison ferme pour le journaliste de RFI Ahmed Abba

AFP

Cameroun: peine de mort requise contre un journaliste de RFI

Cameroun: peine de mort requise contre un journaliste de RFI