mis à jour le

Commerce des fruits et légumes<br>Coup de pied dans la fourmilière du marché local

Points: 
Les agrumiculteurs veulent initier la vente directe au consommateur
200.000 tonnes de fruits seront mises dans la grande distribution
Calibrage, emballage et traçabilité seront assurés

Trop, c’est trop. «Il temps de mettre de l’ordre dans les circuits de commercialisation des fruits et légumes», s’indigne le président de l’Association des producteurs d’agrumes du Maroc (ASPAM), lors de la rencontre interprofessionnelle des agrumiculteurs, conditionneurs et responsables de la grande distribution, hier à Casablanca. Et pour cause, plus de deux tiers de la production agrumicole sont sous-valorisés.

Légende Image: 

Les deux tiers de la production agrumicole ne transitent pas par les stations de conditionnement. Résultat, des risques sanitaires pour le consommateur et un manque à gagner en termes de création d’emplois et de valorisation

en lire plus

L'Economiste

Ses derniers articles: Placard  Un Monde Fou  De Bonnes Sources 

commerce

AFP

L'Algérie déplore la faiblesse du commerce interafricain

L'Algérie déplore la faiblesse du commerce interafricain

AFP

Le commerce controversé de l'ivoire

Le commerce controversé de l'ivoire

AFP

Le commerce international du perroquet gris d'Afrique interdit par la Cites

Le commerce international du perroquet gris d'Afrique interdit par la Cites

marche

AFP

Tchad: opposants interpellés, marche dispersée

Tchad: opposants interpellés, marche dispersée

AFP

Gabon: une marche blanche réunit un millier de personnes après les violences post-électorales

Gabon: une marche blanche réunit un millier de personnes après les violences post-électorales

AFP

La Banque centrale du Nigeria réadmet les banques sur le marché international des changes

La Banque centrale du Nigeria réadmet les banques sur le marché international des changes