mis à jour le

Médias : 56 journalistes tués en six mois, selon l’ONG PEC

Moins de journalistes ont été tués au cours du premier semestre 2013 par rapport à la même période de 2012, mais ils sont nombreux à être victimes d'enlèvements, a affirmé hier à Genève l'organisation PEC (Presse Emblème Campagne). Selon cette ONG, 56 journalistes ont été tués depuis janvier dans 23 pays. L'an dernier, 75 journalistes avaient été tués en six mois. La pratique des enlèvements est devenue courante en Syrie, comme dans les années 2003 à 2006 en Irak. Au moins sept journalistes étrangers sont actuellement détenus ou disparus en Syrie. D'autres journalistes ont été kidnappés récemment au Honduras et au Yémen. Selon le décompte de l'ONG, depuis le début de l'année, le Pakistan est le pays le plus dangereux, avec 10 victimes, devant la Syrie (8 tués). La Somalie et le Brésil suivent au 3e rang avec cinq tués chacun.

médias

AFP

Une génération de femmes

Une génération de femmes

AFP

Violences pastorales au Nigeria: les médias rappelés

Violences pastorales au Nigeria: les médias rappelés

AFP

RDC: Kabila nomme des nouveaux dirigeants dans les médias publics

RDC: Kabila nomme des nouveaux dirigeants dans les médias publics

journalistes

AFP

Nigeria: HRW dénonce un climat de peur et de harcèlement

Nigeria: HRW dénonce un climat de peur et de harcèlement

AFP

Les journalistes tués en Centrafrique cibles d'une embuscade, selon l'organisation de Khodorkovski

Les journalistes tués en Centrafrique cibles d'une embuscade, selon l'organisation de Khodorkovski

AFP

Russie: Moscou fait ses adieux aux journalistes tués en Centrafrique

Russie: Moscou fait ses adieux aux journalistes tués en Centrafrique