mis à jour le

Crise en Égypte : l'armée prend le contrôle, la situation de Morsi incertaine

La situation est des plus confuses en Égypte. Le président Mohamed Morsi a appelé, mercredi 3 juillet, à former un gouvernement de coalition et de consensus alors qu'expirait, à 14H30 (GMT), l'ultimatum lancé par l'armée, menaçant d'imposer sa propre feuille de route au chef de l'État s'il ignorait les revendications du peuple. Les membres de la confrérie des Frères musulmans auraient été interdits de quitter le pays et l'armée aurait pris le contrôle de la télévision publique. Les événements de la soirée du 3 juillet.

Jeune Afrique

Ses derniers articles: Égypte : une bombe désamorcée sur une voie ferrée  Somalie : deux attentats meurtriers frappent Mogadiscio  Nigeria : l'armée annonce avoir tué une cinquantaine de membres de Boko Haram 

crise

AFP

Somalie: une crise politique qui fait craindre le pire

Somalie: une crise politique qui fait craindre le pire

AFP

Niger: le nouveau président Mohamed Bazoum investi en pleine crise

Niger: le nouveau président Mohamed Bazoum investi en pleine crise

AFP

Un "chaos total": le port de Lagos au bord de la crise de nerfs

Un "chaos total": le port de Lagos au bord de la crise de nerfs

Egypte

AFP

Une collision ferroviaire tue 32 personnes en Egypte

Une collision ferroviaire tue 32 personnes en Egypte

AFP

Au moins neuf morts dans un naufrage sur un lac en Egypte

Au moins neuf morts dans un naufrage sur un lac en Egypte

AFP

Découverte en Egypte de ce qui serait "la plus vieille" brasserie au monde

Découverte en Egypte de ce qui serait "la plus vieille" brasserie au monde

Morsi

AFP

L'Egypte accuse l'ONU de vouloir "politiser" la mort de Morsi

L'Egypte accuse l'ONU de vouloir "politiser" la mort de Morsi

AFP

L'ex-président égyptien Morsi meurt après six ans en prison

L'ex-président égyptien Morsi meurt après six ans en prison

AFP

Egypte: Moubarak demande l'"autorisation" de Sissi pour témoigner contre Morsi

Egypte: Moubarak demande l'"autorisation" de Sissi pour témoigner contre Morsi