mis à jour le

Mme Alida Jay Boye en fin de mission : UNE GRANDE AMIE DU MALI S’EN VA

De 2010 à 2013, la diplomate norvégienne a favorisé une nouvelle dynamique dans la coopération entre Bamako et Oslo dans de nombreux secteurs de développement

Mme Alida Jay Boyé, conseillère à l'ambassade de Norvège au Mali et membre du Comité d'orientation du programme de gouvernance partagée de la sécurité et de la paix (PGPSP) est en fin de mission dans notre pays.

A l'occasion de son départ, le ministre de la Sécurité intérieure et de la Protection civile, le général Tiefing Konaté lui a décerné, au nom du président de la République, la médiale de chevalier de l'ordre national du Mali à titre étranger. C'était au cours d'une cérémonie qui s'est déroulée mardi au ministère de la Sécurité  intérieure en présence du directeur du Programme de gouvernance partagé de la sécurité et de la paix, le général Boubacar Baba Diarra, de l'envoyé spécial de la Norvège au Mali, l'ambassadeur Kai Eide et de nombreux autres invités.

« La décoration est un événement majeur dans la vie de tout cadre, tout serviteur de l'Etat, tout individu membre d'une communauté ayant dédié une partie de sa vie au service des populations ou au rayonnement de la communauté. Elle est un acte de reconnaissance du mérite et du service rendu », a expliqué le général Boubacar Baba Diarra. Il a souligné le parcours et le mérite de Mme Alida Jay Boyé qui a trois ans de mission bien remplie à son actif dans notre pays.

De 2010 à 2013, elle a favorisé une nouvelle dynamique dans la coopération entre Bamako et Oslo dans de nombreux secteurs de développement à travers l'accompagnement de nombreux programmes et projets dont : le Projet lac Faguibine dans la région de Tombouctou ; le Programme de gouvernance partagée de la sécurité et de la paix au Mali (PGPSP) en partenariat avec le PNUD ; le Projet festival sur le désert à Essakane ; le RESO climat avec Mali folk center et le Projet de stratégie nationale de changement climatique.

Coordinatrice du programme Sahel-Soudan-Ethiopie (SSE) de 1989 à 1996, la diplomate norvégienne a découvert notre pays en 1989 comme coordinatrice de ce programme ayant intervenu dans les domaines de la sécurité alimentaire, la gestion des ressources naturelles et l'environnement dans la région du Gourma au Nord du pays.

Entre 1999 et 2008 elle a été responsable du Projet de sauvegarde des manuscrits de Tombouctou. A ce titre elle a facilité la mise en ½uvre de ce projet avec le Centre Ahmed Baba de Tombouctou. De cette collaboration est sorti un ouvrage intitulé « The Hidden Treasures of Timbuktu-city of Islamic Africa » (Les faces cachées de Tombouctou-la Cité historique de l'Islam africain) publié par les éditions Thames et Hudson en 2008.

Présidente de l'Amicale Norvège-Mali en 1995, elle a participé avec l'Association malienne d'amitié avec le peuple norvégien, (AMAN) à l'organisation du voyage du président Alpha Oumar Konaré en Norvège en 1998.

En 2008 Mme Alida Jay Boyé était responsable de l'organisation d'une exposition photos à Oslo sur les manuscrits de Tombouctou lors de la visite du président Amadou Toumani Touré en Norvège en 2008.

Après avoir reçu sa distinction des mains du ministre Tiefing Konaté, Mme Alida Jay Boye a confié que les souvenirs de son séjour diplomatique dans notre pays lui seront à jamais inoubliables. « Je parle du fond de mon c½ur. Le Mali m'a tout donné. Ce pays est très riche en histoire, surtout l'histoire de Tombouctou qui est une histoire mondiale », a dit la diplomate norvégienne. « J'ai été très impressionnée par l'hospitalité humaine et l'accueil chaleureux qui m'ont été reversés par le peuple malien durant mon séjour », a t-elle témoigné.

Mme Alida Jay Boy s'est dite beaucoup émue par la richesse de la culture malienne à travers les artistes comme Salif Keïta, Amadou et Mariam, Bassékou Kouyaté qui ont fait des tournées à travers le monde, notamment en Norvège.

Evoquant la situation que traverse notre pays, Mme Alida Jay Boye s'est dite « confiante que le Mali sortira de la crise ». Elle a estimé l'assurance que seule la sécurité humaine est au centre de tout développement.

S. TANGARA

L'essor

Ses derniers articles: Mopti : Transport de viande, un casse-tête sanitaire  Promotion de la femme : RACHELLE DJANGONE MIAN S’EN VA  Sécurité alimentaire : DES CEREALES A 

mission

AFP

RDC: Guterres met en garde contre de nouvelles coupes dans la mission de l'ONU

RDC: Guterres met en garde contre de nouvelles coupes dans la mission de l'ONU

AFP

Congo: mission du FMI

Congo: mission du FMI

AFP

L'ONU réclame au Soudan du Sud de cesser les obstructions

L'ONU réclame au Soudan du Sud de cesser les obstructions

Mali

AFP

Mondial-2018: Côte d'Ivoire privée de plusieurs cadres forfait contre le Mali

Mondial-2018: Côte d'Ivoire privée de plusieurs cadres forfait contre le Mali

AFP

Le Mali juge l'ex-chef de la "police islamique" de Gao

Le Mali juge l'ex-chef de la "police islamique" de Gao

AFP

Libération du Sud-Africain enlevé au Mali par Al-Qaïda en 2011

Libération du Sud-Africain enlevé au Mali par Al-Qaïda en 2011