mis à jour le

Le Président Morsi interdit de quitter l'Egypte

Le Président égyptien Mohamed Morsi et plusieurs responsables islamistes ont été interdits de quitter le territoire égyptien, selon une source sécuritaire. Selon le conseiller à la sécurité nationale du chef d'Etat égyptien un coup d'État militaire est en cours, rapporte l'agence de presse Reuters. Il met en garde contre un bain de sang. Ce conseiller s'attend à ce que l'armée tente de déloger les partisans du Président égyptien des rues du Caire, où la contestation contre Mohamed Morsi enfle chaque jour un peu plus.

Afrik

Ses derniers articles: La dépouille de Thomas Sankara exhumée, le Burkina Faso retient son souffle  L'Arabie Saoudite classe l'Algérie sur liste noire du financement du terrorisme  La Premier League, nouvelle terre d'accueil des joueurs africains 

président

AFP

Soudan: le président déchu Omar el-Béchir comparaît devant le parquet

Soudan: le président déchu Omar el-Béchir comparaît devant le parquet

AFP

Le président soudanais déchu comparaîtra la semaine prochaine pour corruption

Le président soudanais déchu comparaîtra la semaine prochaine pour corruption

AFP

A Madagascar, le président Rajoelina assuré d'une majorité absolue de députés

A Madagascar, le président Rajoelina assuré d'une majorité absolue de députés

Morsi

AFP

Egypte: Moubarak demande l'"autorisation" de Sissi pour témoigner contre Morsi

Egypte: Moubarak demande l'"autorisation" de Sissi pour témoigner contre Morsi

AFP

L'Egypte confirme une condamnation

L'Egypte confirme une condamnation

AFP

Egypte: la justice annule une peine de prison

Egypte: la justice annule une peine de prison

interdit

AFP

Le Cameroun interdit les manifestations du parti de l'opposant Kamto

Le Cameroun interdit les manifestations du parti de l'opposant Kamto

AFP

Gabon: importante saisie de kévazingo, bois précieux interdit d'exploitation

Gabon: importante saisie de kévazingo, bois précieux interdit d'exploitation

AFP

RDC: un meeting d'opposition finalement interdit

RDC: un meeting d'opposition finalement interdit