mis à jour le

Pris avec du chanvre indien, Le candidat au Bac bénéficie de la clémence du tribunal

On les dit froids et impitoyables, mais les juges savent parfaitement être humains et cléments face à des cas difficiles. Ils l'ont prouvé hier en donnant la possibilité à un candidat au baccalauréat de pouvoir passer l'examen ce matin grâce à une peine minimale.

N'eût été la clémence des juges, Ahmadou Bamba Thiam allait rater l'examen du baccalauréat dont les épreuves se déroulent à partir de ce matin, après l'anticipé de philosophie d'il y a deux semaines. L'élève en classe de terminale a été appréhendé le 26 juin dernier avec du chanvre indien. Pour lui permettre de passer ses examens, le tribunal des flagrants délits de Dakar l'a condamné, hier, à trois jours de prison ferme pour détention et usage de chanvre indien. En détention préventive depuis le 27 juin, le candidat au Bac a recouvré la liberté hier.

Idem pour son camarade Abdourahmane Diallo, élève en classe de 1ère en compagnie de qui il avait été arrêté. De même que Mamadou Baïlo Bâ, coupable également de détention et usage de chanvre indien. Seul leur fournisseur Babacar Dione est resté en prison pour un séjour de deux ans, après avoir été déclaré coupable d'offre et de cession de drogue. Le quatuor a été interpellé au Virage, sur la route de Ngor, lors des opérations de sécurisation organisées dans le cadre de la visite du Président Obama.

Si, à l'enquête, les deux élèves ont soutenu se livrer à l'usage du chanvre indien depuis fort longtemps, à la barre, ils ont changé de fusil d'épaule. ''C'était la première fois. C'est de la cigarette que nous voulions, mais Dione nous a plutôt offert du chanvre indien'', ont indiqué tour à tour les deux potaches. ''Nous ne sommes pas des usagers car nous voulons réussir dans la vie'', a renchéri Ahmadou Bamba Thiam. Si lui et son camarade ont reconnu les faits, leur co-prévenu Mamadou Baïlo Bâ a nié catégoriquement avoir détenu le plus petit cornet. Mais il a été contredit par leur fournisseur qui a avoué avoir ''offert'' la drogue au trio. ''Je ne leur ai pas vendu la drogue, je la leur avais offerte'', a insisté Babacar Dione alias Gambien, arrêté avec quatre cornets.

Fort de cette quantité trouvée par devers lui, le représentant du parquet a requis deux ans ferme contre lui. Pour les deux élèves, le parquetier a demandé au tribunal de leur permettre de faire leurs examens. Me Mame Gningue a abondé dans le même en implorant les juges de laisser ses clients retrouver le chemin de l'école. Des complaintes bien entendues par le tribunal...

Enquête

Rewmi

Ses derniers articles: Remaniement ministériel du 1er Septembre : Comment Mimi Touré a court-circuité Eva Marie Coll  Aliou Cissé:  Nécrologie- Décès du journaliste Abdoulaye Sèye 

chanvre

Défonce

Droit de cité pour le cannabis marocain

Droit de cité pour le cannabis marocain

Nabil

Brigade mobile des Douanes : 1 260 kg de chanvre indien saisis à Bobo-Dioulasso

Brigade mobile des Douanes : 1 260 kg de chanvre indien saisis à Bobo-Dioulasso

group promo consulting

IMPORTANTE SAISIE DE DROGUE A DIAMNIADIO  La Douane découvre 670 Kg de chanvre indien camouflés dans des tissus "Thioup"

IMPORTANTE SAISIE DE DROGUE A DIAMNIADIO La Douane découvre 670 Kg de chanvre indien camouflés dans des tissus "Thioup"

tribunal

AFP

Viols d'humanitaires

Viols d'humanitaires

AFP

Procès Obiang: l'étonnement du tribunal face

Procès Obiang: l'étonnement du tribunal face

AFP

Nigeria: un tribunal ordonne la libération d'un leader chiite

Nigeria: un tribunal ordonne la libération d'un leader chiite