mis à jour le

Washington ordonne l’évacuation de son ambassade au Caire

WASHINGTON – Le département d’Etat a ordonné mercredi l’évacuation de la majorité du personnel de l’ambassade américaine au Caire en Egypte quelques heures après le renversement du président Morsi par l’armée.

 

Dans un avertissement adressé aux voyageurs, le département d’Etat a ordonné au personnel diplomatique américain non-essentiel et à leurs familles de quitter l’Egypte en raison des troubles politiques et sociaux, qui sont susceptibles d’empirer dans un avenir proche.

Le département d’Etat a par ailleurs conseillé à tous les Américains de reporter leur voyage en Egypte et à ceux vivant dans le pays de le quitter.

 

L’ambassade américaine avait été fermée par précaution mercredi car elle est parfois la cible de manifestants. En raison de la fête nationale américaine du 4 juillet et du week-end observé vendredi et samedi dans le monde arabe, le complexe diplomatique ne devait pas rouvrir avant dimanche au plus tôt.

Un Américain est mort vendredi à Alexandrie lors d’une manifestation et les Occidentaux et les ressortissants américains sont parfois pris à partie dans des manifestations et des altercations, fait valoir le département d’Etat.

 

Le document précise toutefois que les autorités américaines ne prévoient pas à ce stade d’affréter spécialement des avions ou de mettre en oeuvre un pont aérien pour effectuer ces évacuations: Si vous souhaitez quitter l’Egypte, vous devez organiser votre départ dès que possible. L’aéroport est ouvert et les vols commerciaux continuent de fonctionner bien que des annulations soient prévisibles.

 

Les Etats-Unis ont également mis en garde les femmes contre les violences sexuelles dont elles pourraient être victimes dans le pays.

L’armée égyptienne a annoncé mercredi transférer le pouvoir politique au président du Conseil constitutionnel jusqu’à la tenue d’une présidentielle anticipée, sans toutefois préciser la durée de cette période transitoire.

 

L’annonce de l’armée a été accueillie par une explosion de joie par les dizaines de milliers d’opposants qui manifestaient en masse à travers le pays contre le président Mohamed Morsi.

Dans une première réaction, M. Morsi a dénoncé un coup d’Etat, rejeté par tous les hommes libres du pays et fait planer le risque de la poursuite du bras de fer.

(©AFP / 04 juillet 2013 00h52)

 

 

 

Mali Web

Ses derniers articles: Atelier de concertation du HCR sur le retour des réfugiés et déplacés du Mali : Les acteurs en conclave pour la facilitation du processus  ORTM / Journal TV 20h du 15 Septembre 2013  L’étrangleur de Bagadadji étranglé 

Washington

AFP

Soudan du Sud: Washington menace Juba d'un embargo sur les armes

Soudan du Sud: Washington menace Juba d'un embargo sur les armes

AFP

RDC: Washington redoute des violences si Kabila s'accroche au pouvoir

RDC: Washington redoute des violences si Kabila s'accroche au pouvoir

AFP

Libye: Washington sanctionne le principal opposant au gouvernement d'union

Libye: Washington sanctionne le principal opposant au gouvernement d'union

ambassade

AFP

Libye: la Turquie rouvre son ambassade

Libye: la Turquie rouvre son ambassade

AFP

Malte s'attend

Malte s'attend

AFP

Des Tchadiens occupent leur ambassade

Des Tchadiens occupent leur ambassade

Caire

AFP

Egypte: l'EI revendique l'attentat contre une église au Caire

Egypte: l'EI revendique l'attentat contre une église au Caire

AFP

Égypte: funérailles des 24 victimes de l'attentat du Caire

Égypte: funérailles des 24 victimes de l'attentat du Caire

AFP

Égypte: l'attentat anti-Copte du Caire embarrasse le régime de Sissi

Égypte: l'attentat anti-Copte du Caire embarrasse le régime de Sissi