mis à jour le

Présidentielle du 28 juillet 2013 : L’URD reçoit le renfort du PIDS

Au sortir de la conférence nationale que le PIDS a tenue le 15 juin dernier, le Comité directeur du parti de l'indépendance a décidé de soutenir le candidat de l'URD, Soumaïla Cissé, dès le premier tour de la présidentielle du 28 juillet. Cette résolution de la conférence nationale a été formalisée par les deux partis le lundi 1er juillet dernier, au siège de la direction de campagne de l'URD, à l'ACI 2000.

 

En effet, le parti de la poignée de mains et celui de l'indépendance se sont donné la main pour partir ensemble à la conquête de la colline du pouvoir le 28 juillet. Pour ce faire, les Présidents des deux formations, Younoussi Touré et Daba Diawara, ont signé une convention d'alliance pour formaliser leur union.

 

 

C'était en présence des membres des Bureaux nationaux des deux partis et du staff de campagne de Soumi Champion. Ce soutien du PIDS à la candidature de l'ancien Président de la Commission de l'UEMOA sera sans doute un renfort de poids pour l'URD dans cette compétition électorale. Cela pour la simple raison que, selon le Président de l'URD, le PIDS est un parti de référence dans notre pays. Pour Younoussi Touré, tous les cadres du parti de l'indépendance sont les fils de ceux qui se sont battus contre le colonialisme. A ce titre, a-t-il expliqué, ils bénéficient d'une notoriété et d'une aura sûres auprès des populations maliennes.

 

Le Président de l'URD également voit les valeurs cardinales de notre société que les deux  partis ont en commun et les principes fondamentaux de philosophie politique qu'ils partagent. «Au plan social, nous avons en commun l'ardent souci de promouvoir la solidarité comme ciment de la cohésion et de l'unité entre les enfants de notre nation. Nous sommes, ensemble, farouchement attachés à l'indépendance de notre pays», a-t-il déclaré.

 

De son côté, le ministre Daba Diawara a justifié ce soutien à la candidature de Soumaïla Cissé par la qualité de son programme, son expérience avérée et sa maîtrise des grands dossiers, tant au niveau national et régional qu'international. Autre raison évoquée par le Président du PIDS, les réformes que le candidat de l'URD envisage d'entreprendre et qui vont dans le sens de la consolidation de la démocratie et du renforcement de l'Etat de droit, indispensables pour corriger la faiblesse des institutions et leur dysfonctionnement.

 

«Pour nous, ces insuffisances ont fortement contribué à l'effondrement de l'Etat, d'où la nécessité d'engager des réformes»,  a-t-il conclu, avant de s'engager à respecter les termes de cet accord politique et à mobiliser ses militants pour assurer la victoire à leur candidat.

Signalons que les deux partis s'engagent à poursuivre cette alliance jusqu'aux législatives et aux communales et à faire dans la limite du possible des listes communes lors des élections à venir.

Youssouf Diallo

 

Mali Web

Ses derniers articles: Atelier de concertation du HCR sur le retour des réfugiés et déplacés du Mali : Les acteurs en conclave pour la facilitation du processus  ORTM / Journal TV 20h du 15 Septembre 2013  L’étrangleur de Bagadadji étranglé 

présidentielle

AFP

Les Algériens se passionnent pour la présidentielle française

Les Algériens se passionnent pour la présidentielle française

AFP

Somalie: élection présidentielle sous très haute sécurité

Somalie: élection présidentielle sous très haute sécurité

AFP

Présidentielle en Somalie: la faim et les shebab en toile de fond

Présidentielle en Somalie: la faim et les shebab en toile de fond

juillet

AFP

Gabon: législatives reportées au plus tard au 29 juillet 2017

Gabon: législatives reportées au plus tard au 29 juillet 2017

AFP

Mali: l'état d'urgence prorogé jusqu'au 15 juillet

Mali: l'état d'urgence prorogé jusqu'au 15 juillet

AFP

Guinée: un journaliste porté disparu depuis le 23 juillet

Guinée: un journaliste porté disparu depuis le 23 juillet

2013

AFP

Madagascar: reprise du procès du lynchage d'un Français et d'un Italien en 2013

Madagascar: reprise du procès du lynchage d'un Français et d'un Italien en 2013

AFP

Attaques de 2013 en RDC : vingt ans de prison pour 17 adeptes d'une secte

Attaques de 2013 en RDC : vingt ans de prison pour 17 adeptes d'une secte

AFP

Comores: lourdes condamnations après la tentative de putsch d'avril 2013

Comores: lourdes condamnations après la tentative de putsch d'avril 2013