mis à jour le

Censure en Algérie : la police interroge sur le contenu de deux films algériens

Lundi dernier (1er juillet), la police a investit le ciné-club Chrysalide, situé à Riadh El Feth (Alger). Elle interrogeait sur le contenu des films de Baya Allouache et de Sofia Djama, présentés la veille. C'est ce qu'affirme l'actrice Adila Bendimerad sur son mur facebook. Elle était présente sur les lieux. Elle témoigne. Contactée par El Watan, elle confirme. «Pendant que nous travaillions, Djaber Debzi et moi-même recevons un coup de fil du directeur de la salle. Il nous a posé des questions : «Avez vous projeté des films qui insultent la nation ? Un drapeau de l'Algérie a-t-il été déchiré ou piétiné dans un des films ? Le Président a-t-il été insulté ? Pouvez-vous nous donner les numéros de téléphone des réalisatrices ?», relate Mme Bedimerad. A ces questions, les deux acteurs (Adila et Djaber) répondent « non ». Ils téléphonent aux gardiens de la salle. Ils les informent que deux policiers se trouvent dans le bureau du directeur du cinéma. Plus tard, raconte l'actrice, « le directeur du cinéma explique que la communication téléphonique était sur haut parleur, en présence des policiers. Ils voulaient également voir les films. Mais les copies ont été rendues aux réalisatrices ». Adila Bendimerad précise que le film de Sofia Djama, Mollement un samedi matin, aété sélectionné et projeté aux Journées cinématographiques d'Alger. Il a eu le prix du meilleur court-métrage. Pour connaître la version de la DGSN, nous avons essayés de joindre le porte-parole de la DGSN, Djilali Boudalia. En vain.        

El Watan

Ses derniers articles: Programme AADL 2 : les résultats communiqués  Tizi Ouzou : Les retraités de l‘ANP s’organisent  Sellal : Les visites de terrain n'ont rien 

censure

AFP

Au Maroc, le dessin de presse entre censure et autocensure

Au Maroc, le dessin de presse entre censure et autocensure

Connexion

Au Cameroun anglophone, un village d'irréductibles résiste à la coupure internet

Au Cameroun anglophone, un village d'irréductibles résiste à la coupure internet

Internet

En Ouganda il y a du wifi gratuit, mais à condition d'aller sur les sites autorisés

En Ouganda il y a du wifi gratuit, mais à condition d'aller sur les sites autorisés

Algérie

AFP

Un écrivain humilié

Un écrivain humilié

AFP

Les avions d'Air Algérie cloués au sol par une grève

Les avions d'Air Algérie cloués au sol par une grève

AFP

CAN: le Sénégal qualifié, Tunisie relancée, Algérie en danger

CAN: le Sénégal qualifié, Tunisie relancée, Algérie en danger

police

AFP

Tunisie: une police environnementale face

Tunisie: une police environnementale face

AFP

RDC: l'ex-chef de la police controversé élevé

RDC: l'ex-chef de la police controversé élevé

AFP

Côte d'Ivoire: la police arrête le porte-parole des ex-combattants

Côte d'Ivoire: la police arrête le porte-parole des ex-combattants