mis à jour le

Australie: Le premier musulman élu secrétaire au Parlement du Premier ministre prête serment sur le Coran

Lemag : Ed Husic, avait été le premier musulman à être élu député au Parlement australien en 2010, il avait prêté serment avec sa main sur le Coran. Ce lundi, il a encore prêté serment en tenant le Coran à la main.

http://www.lemag.ma/video/
Ce lundi, Ed Husic devient le premier musulman à être promu au poste de « frontbench », secrétaire au Parlement du Premier ministre en Australie. Il a de nouveau prêté serment sur le Coran devant Quentin Bryce, le Gouverneur Général de l...

Lemag.ma

Ses derniers articles: Lemag.ma vous souhaite une très bonne fête de l’Aïd al-Adha  Pour maigrir, prenez du chocolat !  Un cargo 

musulman

AFP

Entre rites carnavalesques et fête pieuse, le Sénégal célèbre le nouvel an musulman

Entre rites carnavalesques et fête pieuse, le Sénégal célèbre le nouvel an musulman

AFP

Le parcours du combattant d'une Tunisienne pour épouser un non musulman

Le parcours du combattant d'une Tunisienne pour épouser un non musulman

AFP

Ouganda: première comparution du chef du groupe rebelle musulman ADF

Ouganda: première comparution du chef du groupe rebelle musulman ADF

parlement

AFP

Tunisie: le Parlement refuse sa confiance au nouveau gouvernement

Tunisie: le Parlement refuse sa confiance au nouveau gouvernement

AFP

Le nouveau gouvernement tunisien suspendu

Le nouveau gouvernement tunisien suspendu

AFP

Somalie: au moins 4 morts dans un attentat des shebab près du Parlement

Somalie: au moins 4 morts dans un attentat des shebab près du Parlement

ministre

AFP

Tunisie: le Premier ministre désigné veut une large coalition au pouvoir

Tunisie: le Premier ministre désigné veut une large coalition au pouvoir

AFP

Tunisie: le parti Ennahdha pas opposé au futur Premier ministre

Tunisie: le parti Ennahdha pas opposé au futur Premier ministre

AFP

L'ex-président Jammeh "immédiatement arrêté" s'il retournait en Gambie, dit le ministre de la Justice

L'ex-président Jammeh "immédiatement arrêté" s'il retournait en Gambie, dit le ministre de la Justice