mis à jour le

Australie: Le premier musulman élu secrétaire au Parlement du Premier ministre prête serment sur le Coran

Lemag : Ed Husic, avait été le premier musulman à être élu député au Parlement australien en 2010, il avait prêté serment avec sa main sur le Coran. Ce lundi, il a encore prêté serment en tenant le Coran à la main.

http://www.lemag.ma/video/
Ce lundi, Ed Husic devient le premier musulman à être promu au poste de « frontbench », secrétaire au Parlement du Premier ministre en Australie. Il a de nouveau prêté serment sur le Coran devant Quentin Bryce, le Gouverneur Général de l...

Lemag.ma

Ses derniers articles: Lemag.ma vous souhaite une très bonne fête de l’Aïd al-Adha  Pour maigrir, prenez du chocolat !  Un cargo 

musulman

AFP

Sénégal: au moins 16 morts sur la route d'un pèlerinage musulman

Sénégal: au moins 16 morts sur la route d'un pèlerinage musulman

AFP

Centrafrique: nouvelles violences meurtrières, le cardinal dans un quartier musulman

Centrafrique: nouvelles violences meurtrières, le cardinal dans un quartier musulman

AFP

Centrafrique: le nouveau cardinal promet de se rendre très vite au quartier musulman de Bangui

Centrafrique: le nouveau cardinal promet de se rendre très vite au quartier musulman de Bangui

parlement

AFP

Tunisie: un important projet de loi bientôt au Parlement

Tunisie: un important projet de loi bientôt au Parlement

AFP

Egypte: le Parlement approuve l'état d'urgence décrété par Sissi

Egypte: le Parlement approuve l'état d'urgence décrété par Sissi

AFP

Bénin: le Parlement refuse de statuer sur la révision de la constitution

Bénin: le Parlement refuse de statuer sur la révision de la constitution

ministre

AFP

Mali: le ministre de la Défense nommé chef du gouvernement

Mali: le ministre de la Défense nommé chef du gouvernement

AFP

RDC: Kabila nomme l'opposant Bruno Tshibala Premier ministre

RDC: Kabila nomme l'opposant Bruno Tshibala Premier ministre

AFP

RDCongo: Kabila nomme un Premier ministre dans 48 h, au risque de turbulences

RDCongo: Kabila nomme un Premier ministre dans 48 h, au risque de turbulences