mis à jour le

Explosion de joie après l'annonce du général Sisi, Caire, 3 juillet 2013. REUTERS/Suhaib Salem
Explosion de joie après l'annonce du général Sisi, Caire, 3 juillet 2013. REUTERS/Suhaib Salem

Egypte: Morsi écarté du pouvoir et la Constitution suspendue

Ayant rejeté l'ultimatum lancé par l'armée, le président égyptien a été écarté du pouvoir le 3 juillet.

La Constitution égyptienne a été provisoirement suspendue et le président Mohamed Morsi va être remplacé à la tête de l'Etat par Adly Mansour, le président de la Cour constitutionnelle, a annoncé mercredi le chef de l'état-major de l'armée égyptienne. Mohamed Morsi a appelé à résister «pacifiquement» au «coup d'Etat».

Dans une déclaration lue à la télévision, le général Abdel Fattah al-Sissi a annoncé que l'Egypte allait être dirigée par un gouvernement d'experts et qu'une commission serait chargée de réviser la Constitution.

Le chef d'état-major a appelé de ses vœux l'organisation d'une élection présidentielle et d'élections législatives ainsi qu'à la création d'un Comité de réconciliation nationale incluant les mouvements de la jeunesse.

Abdel Fattah al-Sissi a prévenu que l'armée et la police répondraient à toutes les violences. Ses déclarations ont été accueillies par des cris de joie et des scènes de liesse sur la place Tahrir où étaient rassemblés, mercredi soir, les opposants à Mohamed Morsi.

Morsi encerclé

L'armée égyptienne par ailleurs déroulé des fils de fer barbelés autour de la caserne où se trouve le président Mohamed Morsi, ont indiqué des témoins. Un correspondant de l'agence Reuters a également vu des militaires prendre position aux abords de la mosquée Babaa Adaoueya.

Des blindés et des véhicules de transport de troupes ont été déployés autour du site où se tient le principal rassemblement des partisans du chef de l'Etat pour les empêcher de marcher vers le palais présidentiel, ont encore déclaré ces témoins. Selon le correspondant de Reuters, plusieurs dizaines de milliers de militants des Frères musulmans se sont réunis aux abords de la mosquée Babaa Adaoueya pour réclamer le respect de l'ordre constitutionnel.

Slate Afrique avec AFP

Slate Afrique avec AFP

Slate Afrique avec AFP

Ses derniers articles: En Tunisie, la grenade est la star de l'automne  L'escrimeuse Inès Boubakri dédie sa médaille d'or à « la femmes tunisienne»  En Afrique du Sud, des élections municipales cruciales pour l'ANC 

Morsi

AFP

Egypte: la justice annule une peine de prison

Egypte: la justice annule une peine de prison

AFP

Egypte: la Cour de cassation annule la peine de mort pour Morsi

Egypte: la Cour de cassation annule la peine de mort pour Morsi

AFP

Egypte: Morsi écope de 20 ans de prison, premier verdict définitif

Egypte: Morsi écope de 20 ans de prison, premier verdict définitif

Egypte

AFP

Le plus vieux texte écrit sur du papyrus exposé en Egypte

Le plus vieux texte écrit sur du papyrus exposé en Egypte

AFP

Italie: flash mob d'Amnesty International contre les disparitions en Egypte

Italie: flash mob d'Amnesty International contre les disparitions en Egypte

AFP

Amnesty dénonce une "multiplication des disparitions forcées" en Egypte

Amnesty dénonce une "multiplication des disparitions forcées" en Egypte

destitution de Morsi

Exil

Les Syriens d'Egypte sont en danger

Les Syriens d'Egypte sont en danger

Répression

Les militaires égyptiens et la malédiction de la dictature

Les militaires égyptiens et la malédiction de la dictature

L'autre feuille de route

Cinq idées pour sauver l'Egypte

Cinq idées pour sauver l'Egypte