mis à jour le

Tanzanie : hommage d'Obama et Bush aux victimes des attentats

Le président américain Barack Obama et son prédécesseur George W. Bush ont rendu hommage ensemble mardi à Dar es Salaam aux 11 victimes tuées en 1998 dans l'attentat à la bombe contre l'ambassade des Etats-Unis en Tanzanie. Le président américain Barack Obama et son prédécesseur George W. Bush ont rendu hommage ensemble mardi à Dar es Salaam aux 11 victimes tuées en 1998 dans l'attentat à la bombe contre l'ambassade des Etats-Unis en Tanzanie. Le président démocrate et son prédécesseur républicain se sont (...) - Les dernières dépêches

Sidwaya

Ses derniers articles: Mise en place du Sénat : le président du Faso rencontre l'Eglise protestante  Rwanda : au moins un mort dans une attaque  Egypte : le procès de Moubarak ajourné au 19 octobre 

Tanzanie

AFP

Le chef de l'UE en Tanzanie rappelé

Le chef de l'UE en Tanzanie rappelé

AFP

Naufrage sur le lac Victoria: la Tanzanie endeuillée enterre ses morts

Naufrage sur le lac Victoria: la Tanzanie endeuillée enterre ses morts

AFP

Le Kenya et la Tanzanie commémorent les attentats de 1998

Le Kenya et la Tanzanie commémorent les attentats de 1998

hommage

AFP

Hommage national aux deux militaires tombés "en héros" au Burkina

Hommage national aux deux militaires tombés "en héros" au Burkina

AFP

Dernier hommage aux deux militaires français tombés "en héros" au Burkina

Dernier hommage aux deux militaires français tombés "en héros" au Burkina

AFP

Commandos français tués au Burkina: hommage national aux Invalides

Commandos français tués au Burkina: hommage national aux Invalides

victimes

AFP

Tchad: des victimes du bourreau Hissène Habré attendent toujours réparation

Tchad: des victimes du bourreau Hissène Habré attendent toujours réparation

AFP

Gabon: le "Kévazingogate" fait ses premières victimes au sommet de l'Etat

Gabon: le "Kévazingogate" fait ses premières victimes au sommet de l'Etat

AFP

"Béchir doit être jugé": le cri des victimes du conflit au Darfour

"Béchir doit être jugé": le cri des victimes du conflit au Darfour