mis à jour le

Mali : premier tour de la présidentielle maintenu le 28 juillet

Le premier tour de la présidentielle au Mali aura bien lieu comme prévu le 28 juillet en dépit de doutes exprimés à Bamako sur la possibilité de tenir cette date, a affirmé mardi le ministre malien chargé de l'Intérieur. Le premier tour de la présidentielle au Mali aura bien lieu comme prévu le 28 juillet en dépit de doutes exprimés à Bamako sur la possibilité de tenir cette date, a affirmé mardi le ministre malien de l'Intérieur. "L'élection présidentielle aura lieu le 28 juillet, le gouvernement (...) - Les dernières dépêches

Sidwaya

Ses derniers articles: Mise en place du Sénat : le président du Faso rencontre l'Eglise protestante  Rwanda : au moins un mort dans une attaque  Egypte : le procès de Moubarak ajourné au 19 octobre 

Mali

AFP

Une centaine de morts dans un nouveau "carnage" au Mali

Une centaine de morts dans un nouveau "carnage" au Mali

AFP

Mali : la mosquée de Djenné recrépie et alimentée en énergie solaire

Mali : la mosquée de Djenné recrépie et alimentée en énergie solaire

AFP

Barkhane plante le drapeau

Barkhane plante le drapeau

présidentielle

AFP

Algérie: 1er vendredi de manifestations depuis l'annulation de la présidentielle

Algérie: 1er vendredi de manifestations depuis l'annulation de la présidentielle

AFP

Présidentielle en RDC: les Congolais doutent du résultat mais soutiennent le vainqueur Tshisekedi (sondage)

Présidentielle en RDC: les Congolais doutent du résultat mais soutiennent le vainqueur Tshisekedi (sondage)

AFP

Malawi: manifestation d'opposants contre la fraude présumée

Malawi: manifestation d'opposants contre la fraude présumée

juillet

AFP

En Algérie, la présidentielle du 4 juillet annulée

En Algérie, la présidentielle du 4 juillet annulée

AFP

Algérie: une présidentielle le 4 juillet est-elle encore possible?

Algérie: une présidentielle le 4 juillet est-elle encore possible?

AFP

Crise en Libye: une conférence de "réconciliation" en juillet

Crise en Libye: une conférence de "réconciliation" en juillet