mis à jour le

Campagne électorale : 19 jours pour convaincre

La campagne électorale correspond aux actes que le candidat effectue, en vue d’être élu Président de la République. Les candidats et leurs partis font leur promotion dans le but de récolter le plus grand nombre de voix possibles.        

 

Pour la présidentielle du 28 juillet 2013, 1er tour, la campagne électorale est ouverte à partir du vingt et unième (21e) jour qui précède le jour du scrutin. Il s'agit plus précisément du dimanche 7 juillet 2013,  à zéro heure. Elle prend fin le jour précédant la veille du scrutin à zéro heure, soit le vendredi 26 juillet 2013 à zéro heure. Les candidats et les partis politiques ont 19 jours pour convaincre les électeurs sur le bien-fondé de leur projet ou programme de société. En cas de second tour, la  campagne commence le lendemain de la proclamation des résultats définitifs du 1er tour. Elle prend fin le vendredi 9 août 2013 à zéro heure.

 

 

Les conditions dans lesquelles peuvent être tenues les réunions électorales sont déterminées par la législation en vigueur en matière de réunion, l'article 70 de la loi électorale.

 

 

Pendant la période, pour leur campagne, les candidats, les partis politiques et les groupements de partis politiques peuvent utiliser les médias d’Etat (radio, télévision, presse écrite). Pour cela, le Comité National de l’Egal Accès aux Médias d’Etat est chargé de veiller à leur accès égal à ces organes d'information.

 

 

Certaines pratiques sont interdites lors de la campagne. Il s'agit des pratiques publicitaires à caractère commercial, les dons et libéralités en argent ou en nature à des fins de propagande pour influencer ou tenter d’influencer le vote durant la campagne électorale.

Il en est de même pour l’utilisation des biens ou moyens d’une personne morale publique, institution ou organisme public aux mêmes fins. Il est également interdit de procéder, lors des campagnes, à des déclarations injurieuses ou diffamatoires par quelque voie que ce soit à l’endroit d’un ou de plusieurs candidats ou listes de candidats.

*

Le Ministre chargé de l’Administration Territoriale et le ministre chargé de la Sécurité, les autorités administratives, le président la Commission Electorale Nationale Indépendante et les présidents des commissions électorales du District, du cercle et des communes veillent au respect des interdits relatifs aux biens de l'Etat.

Ahmadou Maïga

Mali Web

Ses derniers articles: Atelier de concertation du HCR sur le retour des réfugiés et déplacés du Mali : Les acteurs en conclave pour la facilitation du processus  ORTM / Journal TV 20h du 15 Septembre 2013  L’étrangleur de Bagadadji étranglé 

campagne

AFP

Référendum en Mauritanie: l'unique parti appelant au non dénonce une campagne "inégalitaire"

Référendum en Mauritanie: l'unique parti appelant au non dénonce une campagne "inégalitaire"

AFP

Angola: début officiel de la campagne pour les élections d'août

Angola: début officiel de la campagne pour les élections d'août

AFP

Mauritanie: ouverture de la campagne pour le référendum constitutionnel

Mauritanie: ouverture de la campagne pour le référendum constitutionnel